AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Rp Etoile Nocturne - Buttercup. ~ Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Buttercup
Nouveau-né !


Vos félins ♥
PUF ▬:
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Rp Etoile Nocturne - Buttercup. ~ Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.   Dim 11 Mai - 14:43



Le soleil commençait lentement à décliner, allant se cacher derrière cette immense forêt qui délimitait la frontière entre le monde des Bipèdes et celui des animaux. Il faisait chaud pour un jour de printemps et la douce brise fraîche qui vint se perdre dans le pelage d'une certaine chatte lui fit un bien fou. Les hautes herbes se plièrent au gré du vent laissant une douce odeur venir chatouiller ses narines, les champs de maïs crépitèrent quelque peu mettant tous ses sens en alerte et le bruit d'une porte s'ouvrant non loin d'elle lui fit tourner la tête dans sa direction. Il était l'heure. L'heure de rentrer pour venir lentement se confiner sur son petit couffin devant la cheminée. Mais la jeune Buttercup résistait à cet appel plus que tentant. Elle résistait à l'appel de la nourriture et de la tendresse de ses Maîtres pour rester là, allongée sur la petite terrasse de bois à profiter des derniers rayons chauds du soleil. Elle émit un petit miaulement comme pour signifier qu'elle voulait qu'on la laisse tranquille, puis elle replongeait son regard émeraude sur cette immense forêt. Une forêt qui l'attirait énormément. Il s'agissait là de bien plus que de la curiosité puisque Buttercup savait. Oui, elle savait que les légendes à propos des chats sauvages peuplant cette terre étaient réelles et justifiées. Et la seule chose qui la retenait encore de venir y mettre les pattes était l'amour de ses Maîtres. Un amour incommensurable, un amour qu'elle ne pouvait renier du jour au lendemain.

Les oreilles de la jeune chatte tacheté se tournèrent vers la lisière des bois. Le vent agitait les feuillages, faisant parfois s'envoler quelques oiseaux. Aurait-elle un jour le courage de franchir cette frontière? Aurait-elle un jour l'envie réelle de ne plus jamais revenir dans ce jardin sans barrière où rien ne la retenait? Après tout, les Bipèdes l'avait arraché à sa famille et même s'ils n'attendaient rien d'elle, ils lui faisaient porter un affreux collier qui la gênait plus qu'autre chose, étouffant son pelage à cet endroit et laissant certainement une trace bien laide le jour où il sera amené à disparaître. Alors Butt' se levait et s'étirait de tout son long avant de passer sa petite langue rose sur ses babines. Plus motivée que jamais, elle prit la décision de s'approcher un peu plus de cette maudite forêt qui la tentait sans cesse. Ses coussinets foulèrent le sol herbeux, l'humidité de celle-ci lui offrant de douces sensations. Son regard ne lâchait aucunement son but, ni même les souris où bien les petits oiseaux qui vinrent la narguer n'arrivaient à la déstabiliser. Ce soir était peut-être le grand soir. Et il n'y avait qu'une seule façon de le savoir!

La distance enfin parcourue, la jeune chatte s'asseyait. Elle était là, juste à la frontière, un pas de plus et elle réaliserait son rêve. Mais elle sentit une petite boule au fond de son estomac. Buttercup était en proie au stress. Devait-elle réellement y aller? Etait-ce là une bonne idée? Après tout, Etoile Nocturne avait l'air heureux lui, de vivre dans cet endroit. Alors... y serait-elle, elle aussi, heureuse?

- Il n'y a qu'une seule façon de le savoir, murmurait-elle.


Carpe Diem



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boule de Miel
Administratrice ◊ Chef du Tonnerre.


Vos félins ♥
PUF ▬: Croket ▬ Cro'.
Nom(s) ▬: Étoile Nocturne ▬ Poussière de Soleil ▬ Petite Rivière ▬ Atome.
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Rp Etoile Nocturne - Buttercup. ~ Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.   Lun 12 Mai - 20:20

    Un fin sourire étira les babines charbonneuses du matou. Allongé sur une branche de conifère assez basse, il avait vu le pelage ocre et flamboyant de la femelle dans son jardin qui prenait le soleil. Il lui arrivait parfois de se poster là pour l'observer pendant quelques temps. La chatte domestique le fascinait. Elle avait cette curiosité dévorante dans ses prunelles qui l'intriguait. Il y avait de cela de nombreuses saison, il s'en souvenait bien, c'était déjà cette particularité qui l'avait pousser à s'avancer un peu plus avant, hors du couvert de la forêt pour aller s’asseoir en bordure du terrain des bipèdes. Ce bout d'herbe carré n'était pas, comme tout les autres, enfermé entre quatre murs de bois. Il avait pu y pénétrer alors, mue par l'envie de saluer cette jeune intrépide. Lui même était un jeune guerrier bien impulsif et téméraire. Il avait donc patienté ce jour-là, attendant dans un coin d'herbe un peu plus touffue, qu'elle sorte de son immense tanière transparente.

    Il l'avait tout de suite apprécié, même s'il n'en montrât rien. Après tout, un chat sauvage tel que lui n'allait pas se mettre à se lier d'amitié avec une domestique, aussi jolie et futée soit-elle. Il avait alors pensé à la honte qui déferlerait sur lui si le clan du tonnerre venait à apprendre ses visites à une chatte domestique. Mais il gagnait gloire et respect auprès des autres guerriers, et ce alors qu'il atteignait seulement sa deuxième année. Alors qu'il commençait à éprouver une attirance un peu plus poussée pour la belle Buttercut au pelage de panthère mordoré tacheté de brun et de noir. Sa frimousse blanche la rendait encore plus jolie. Et son regard vert si pétillant qui fixait la forêt avec envie mêlée d’inquiétude l'amusait. Il avait comprit qu'il devait espacer les visites, avant qu'il ne soit trop tard. Dans le même temps, l'apprentie guérisseuse lui avait tapé dans l'oeil et il espérait secrètement qu’elle change de voie. Il se retrouvait avec deux agréables chattes si différentes et si délicieuses à la fois. Le choix lui était difficile.

    Mais le code du guerrier et la fidélité à son clan avait été les plus forts. Il s'était forcé à ne voir en Buttercut qu'une connaissance, puis finalement, une amie charmante. Et en celle appelée à devenir guérisseuse et inaccessible un challenge. Certes vouloir Nuage Sauvage auprès de lui était clairement un manque aux lois ancestrales des Grands Guerriers du Passé, mais néanmoins, il restait fidèle à son clan. Le point le plus important selon lui, car il devait avouer que pas mal des lois du clan des étoiles étaient désuètes. Les chats évoluaient, les mœurs le devaient aussi. Mais qui était-il, lui, pour remettre en cause des décennies d'obéissance à de tels préceptes ? Jeune guerrier devenu lieutenant à peine ses quarante lunes passées. Même s'il continuait à venir voir la domestique de temps à autre lorsqu'il chassait, et alors, il se laissait à vagabonder dans le jardin de la chatte à collier et chassait avec elle. Parfois, il se prélassait simplement au soleil à ses côtés en discutant de sa vie dans la forêt.

    Il n'avait eu qu'une seule occasion de passer le bonjour à Buttercut depuis. D'autant plus qu'il était devenu meneur, passant ainsi de Murmure Nocturne à Etoile Nocturne. Ses responsabilités augmentées avaient encore resserré l'étau de son emploi du temps surchargé. Il avait donc décider de s'octroyer une journée de congé en laissant sa lieutenante s'occuper des patrouilles et des groupe de chasse. Prétextant une envie de chasser dans la pinède, il était venu se cacher sur cette branche donc, en attendant de la voir sortir. Sauf qu'elle était déjà là, et que, comme un abruti, il se sentait fébrile à l'idée de la voir. Le fait est que depuis la dernière fois, sa relation s'était officialisée avec Fleur Sauvage. Mieux, il avait obtenu du clan des étoiles la permission d'être avec elle. Le clan avait plus ou moins accepté sans trop broncher puisque les Guerriers du Passé avait donné leur accord. Mais il n'en avait jamais vraiment parlé ouvertement avec la chatte domestique aux yeux émeraude.

    Il en était là de ses réflexions lorsqu'elle s'était approché, soucieuse et exaltée. Elle avait franchit la frontière de son jardin, et poussait plus loin qu'à l'accoutumée. Soudain attentif, il avait fixé la scène, jusqu'à ce qu’elle s'assoit. Les vibrisses du mâle noir au regard d'or en fusion vibrèrent et sa queue se redressa pour balancer vers la gauche, lui faisant changer de centre de gravité et descendre de la branche d'un mouvement fluide et langoureux. Comme s'il laissait la flemme le tirer vers le sol. Il tomba sur ses pattes dans une caresse silencieuse sur le sol herbeux. Puis, il bondit sur quelques longueurs de queue de renard, l'herbe grasse et fraîche lui chatouillant les coussinets. Il s'arrêta à une certaine distance de la femelle, tout sourire, ses oreilles pointues dressées et tournées vers Buttercut. Ses yeux se plissèrent légèrement, et ses iris s'étrécirent. L'or de ses yeux semblait vibrer d'une vie propre. Regard avenant, palpitant, chatoyant et pétillant de paillettes.

    « Encore un pas et tu te libères de ton collier ? »

    Ses babines se rehaussèrent en un sourire éclatant, découvrant des crocs acérées de chasseur. Il se faisait joueur et tentateur. Avec la femelle ocre il n'avait pas besoin de se cacher derrière une façade un peu plus sérieuse. Il pouvait être simplement lui, sans responsabilités, sans poids sur ses épaules. Juste un mâle jobard et un peu volage, sans trop pousser le bouchon, hein, il ne s’appelle pas Maurice non plus.

_________________
Boule de Miel
    Boule de Givre, Petite Étincelle are coming soon. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-wolf.forums-actifs.com/
avatar
Buttercup
Nouveau-né !


Vos félins ♥
PUF ▬:
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Rp Etoile Nocturne - Buttercup. ~ Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.   Lun 12 Mai - 20:42

Buttercup eu soudainement le souffle coupé lorsqu'elle entendit une voix bien familière. La femelle était tellement plongée dans ses pensées qu'elle n'avait pas senti ton odeur et ce même si le vent jouait contre elle, elle possédait ordinairement un odorat très développé. Néanmoins, ta réplique la fit quelque peu ronronner. Ses éclats émeraudes se posèrent alors sur toi tandis qu'elle remuait légèrement le museau.

- Etoile Nocturne, soufflait-elle. Je ne t'avais pas sentit. Tu es là depuis longtemps?

Etoile Nocturne. Il n'y a pas si longtemps de cela, tu portais un tout autre nom et Butt' devait avouer qu'elle avait du mal à comprendre ces changements de noms qui étaient, qui plus est, de plus en plus étrange. Alors qu'elle n'en portait qu'un choisit par ses maître toi et les tiens possédaient généralement deux noms différents qui évoluaient au fil du temps et de vos grades. C'était assez... étrange? Vous n'aviez, les chats sauvages et elle, pas du tout les même coutumes ni même la même vision du monde. Après tout, la seule chose dont Buttercup devait se préoccuper était de savoir si ses Maîtres n'oublieraient pas d'ouvrir la fenêtre le soir pour qu'elle puisse rentrer. Alors toi, toi qui étais passé chef de clan... c'était tout autre. Soupirant quelque peu, la jeune chatte se mit à se lécher sa patte avant droite pour la passer derrière son oreille.

- Ce collier m'étouffe, murmurait-elle de nouveau. Mais la liberté me fait peur.

Elle était bien courageuse mais elle doutait d'elle-même. Si un jour elle franchissait le cap, arriverait-elle à survivre? Est-ce que sa venue dans la forêt serait bien accueillit? Elle avait surtout peur de ne pas être apprécié, elle cette femelle si sociable qui jouait tous les jours avec le gros chien du voisin. Sa plus grande crainte était d'être rejetée, de ne pas être acceptée par ces chats qui la fascinaient tant. C'était... stressant, oui c'était le mot.

- Et puis mes Maîtres ont besoin de moi, reprit Buttercup. Je ne me vois pas les abandonner.

Vous aviez pourtant eu cette discussion à chaque fois que tu venais la voir. Et même si tes visites se faisaient de plus en plus distantes, le sujet revenait toujours sur le tapis. La chatte était indécise. Elle ne savait pas quoi faire mais en même temps elle avait envie de s'en aller. De partir loin de ces maudits Bipèdes qui lui avait volé sa mère et ses frères. La brise fraîche qui vint se perdre dans le pelage chatoyant de Buttercup la fit fermer les yeux. Ses oreilles alors se plaquèrent contre l'arrière de son crâne, signe qu'elle réfléchissait, qu'elle était perdue et tiraillée entre ces deux mondes. Mais d'un côté, de l'autre côté de la frontière il y avait toi. Toi le mâle par excellence, chef de clan qui état devenu avec le temps un bon ami. Le seul qu'elle appréciait réellement voir et dont elle attendait patiemment les visites. Ta discussion et ta façon de voir le monde la faisait rêver et voyager. Et puis tu changeais de tous ces autres mâles qui n'attendaient que ses chaleurs pour venir lui faire la cour. Hors Buttercup se refusait d'avoir une portée avec un idiot qui ne viendrait pas même prendre des nouvelles de ses petits. Et puis elle était jeune et ses Maîtres se refusaient de la faire s'accoupler avec un chat qui n'était pas un chat du Bengal, son pedigree étant trop important sûrement. Cette pensée lui arrachait un second soupire. Même sa vie sexuelle elle ne pouvait pas la maîtriser, s'en était navrant.

- Tu crois que je serais à la hauteur? demandait soudainement la féline au pelage tacheté.

Ses grands yeux s'étaient rouverts pour se plonger dans les tiens, s'y noyant presque. Elle cherchait en toi un certain réconfort, une réponse, qu'elle soit positive ou non. Tout ce qu'elle souhaitait c'était mettre ses idées au clair une bonne fois pour toute. Et tu étais certainement le seul chat capable de la raisonner. Soudainement, la jeune féline tournait la tête derrière elle. Elle avait entendu son nom, ses Maîtres s'inquiétaient certainement pour elle. Habituellement, elle ne restait pas si tard dehors. Que devait-elle faire? Au plus profond d'elle même, elle savait que ce soir serait un soir décisif. C'était maintenant ou jamais.


Maintenant ou jamais.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boule de Miel
Administratrice ◊ Chef du Tonnerre.


Vos félins ♥
PUF ▬: Croket ▬ Cro'.
Nom(s) ▬: Étoile Nocturne ▬ Poussière de Soleil ▬ Petite Rivière ▬ Atome.
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Rp Etoile Nocturne - Buttercup. ~ Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.   Mer 14 Mai - 17:23

    Un signe de bienvenue. Elle semblait heureuse de le voir. Le léger ronronnement le lui confirma. Il s'avança un peu plus, droit, fier.

    - Etoile Nocturne... Je ne t'avais pas sentit. Tu es là depuis longtemps?

    La matou au pelage de nuit soutint le regard de la femelle quelques secondes avant de répondre en détournant les yeux, comme s'il parlait d'une futilité, il nettoya ses griffes de quelques coups de langue distraits.

    « Depuis que le soleil est à son zénith. »

    Un sourire charmeur étira ses babines noires. Buttercup entreprit de soigner son apparence, débutant un brin de toilette. Geste particulièrement charmant. Pour beaucoup de chatte, cette coquetterie était une façon d'attirer l'attention des mâles, et de les voir leur faire la cour. Il retint un sourire à l'idée que Poussière de Soleil, sa cadette, n'avait pas cette manie de vouloir être parfaite aux yeux de la gente masculine et se contentait de se laver au réveil, puis de passer sa journée à chasser toutes sortes de proies.

    - Ce collier m'étouffe... Mais la liberté me fait peur.

    Les prunelles du meneur du clan du Tonnerre revinrent vers son amie domestique, ses pupilles s'arrondirent en quittant la lumière vive et crue de l'astre diurne. Il dispensait ses doux rayons sur le pelage des deux chats tout en déclinant. Des reflets roux s’embrasaient dans la robe ébène d'Etoile Nocturne. Dans ces mêmes lueurs de crépuscule, Buttercup avait l'allure d'une Reine de ces grands félins du passé, image parfaite du grand Léopard. Il ne doutait pas un seul instant que la femelle ocre méritait sa place au sein des descendants du grand fauve tacheté. Il ne doutait pas non plus de son courage et de son intelligence.

    - Et puis mes Maîtres ont besoin de moi... Je ne me vois pas les abandonner.

    Triste excuse. Non peut-être pas. Il n'aurait su dire, il ne comprenait pas la tendresse et l'amour que la belle chatte ressentaient pour les bipèdes. Le guerrier avait en horreur ces animaux à deux pattes. Leurs agissements le rendait fou de rage. Chaque jour, il les voyait détruire la forêt en la donnant à leur énorme monstre qui faisait des charpies d'un grand tronc d'arbre. Chaque jour, il sentait leur odeur un peu plus loin dans la forêt., un peu plus proche de leur camp. Et chaque jour il maudissait cette espèce dévastatrice. Ses moustaches frémirent de colère rien qu'à l'évocation de l'existence de ces bipèdes. Tandis que son regard courait vers la grande antre au mur translucide où vivait la femelle domestique, il devint plus ardent. Comme si on avait allumé un brasier dans les iris d'Etoile Nocturne. Un feu prêt à tout ravager sur son passage, à incendier ces monstres de bipèdes. Ou bien, à vous échauffer le coeur et le corps si ses orbes venaient à se poser sur vous, comme ils le firent sur la belle tachetée aux yeux émeraudes.

    « Ils te remplaceraient alors même que tu passerais ta première nuit dans la forêt. »

    Le ton du matou avait été plus sec qu'il ne l'aurait voulu, mais la haine qu'animait en lui les bipèdes était trop ancrée en lui. Et puis même si ses mots avait été plus doux, ses yeux aurait parler pour lui. Le meneur du Tonnerre avait cette particularité de ne pouvoir mentir sur ses sentiments puisque ses yeux le trahissaient constamment sans qu'il ne pu rien y faire. Cela ne le gênait pas outre mesure, car au fond, il n'était pas à l'aise avec le fait de cacher quoi que ce soit à quiconque. Son honnêteté était une de ses principales caractéristiques. Il ne passait jamais par des dizaines de sentiers détournés pour annoncer quelque chose. Il était franc, sincère. Et il s'en félicitait. A l'instar de toutes les autres fois, lorsque cette conversation qui tournait en boucle survenaient, il se prenait à imaginer Buttercup sans ce maudit collier qui abîmait son magnifique pelage au niveau de son échine. Il l'imaginait courant en à perdre haleine entre les troncs des feuillus, coursant un lapin, les deux joyaux lui servant d'yeux pétillants d'excitation et son corps fins parcourus du frisson que prodiguait la liberté. Son sourire revint, un peu rêveur. Son regard dans le vague, mais malgré tout, posé sur la chatte du Bengale.

    - Tu crois que je serais à la hauteur?

    Il ne répondit pas tout de suite. Prenant d'abord le temps de laisser ses yeux remonter le long du flanc de la femelle, s'attarder sur ses épaules, son cou, ses oreilles, son museau blanc et ses prunelles époustouflantes. Là il fût surpris de constater qu’elle aussi le fixait avec intensité. Les secondes s’égrainèrent où le mâle ne pouvait se résoudre à couper ce contact si puissant. Finalement, il préféra prolonger ce lien et s'apprêta à répondre lorsqu'il entendit les bipèdes crier quelque chose qu'il ne comprit pas. Instinctivement il se tapit au sol et son poil s'hérissa le long de son dos, sous sa peau, déjà ses muscles saillaient, prêt à le faire battre en retraire au moindre signe d’approche des bipèdes. Le pont entre eux s'était brusquement coupé quand il s'était couché, malgré tout, il chercha à retrouver ce contact mais Buttercup avait détourner le museau.

    « La vie est bien difficile dehors, en comparaison à ton confort. Tu ne seras pas certaine d'avoir à manger à ta faim tout les jours de saison froide, peut-être que tu auras froid aussi... Parfois il faudra te battre. Et il te faudra prouver ta valeur deux fois plus qu'un autre guerrier car tu n'es pas née dans la forêt et que tu n'a pas grandi dans le code du guerrier... »

    Ses paroles étaient douces, posées, claires. Il ne chercherait jamais à dissimuler la vérité, surtout pas à son amie qui doutait tant. Il ne voulait pas non plus la décourager, mais il se devait, d'une nouvelle fois, s'assurer qu'elle comprenait bien la différence entre sa vie actuelle et celle qu'elle imaginait. Finalement, il conclut sur un ton plus bas, plus tendre et chaleureux, accompagné d'un regard où brillait confiance, réconfort et une étincelle indescriptible.

    « Mais je crois en toi. Je sais que tu es plus forte que ce que tu penses. »

    Il hésita. Reprit en s'éclaircissant la gorge.

    « Et j'aimerais que tu viennes avec moi. »

    Les prunelles d'or du félin sombre se plantèrent sur le bipède qui appelait sans doute la chatte. Il ne se montrerait pas à eux. Seul le clan des étoiles savaient ce que les bipèdes réservaient à leurs chats domestiques quand ils les voyaient avec un chat sauvage...

_________________
Boule de Miel
    Boule de Givre, Petite Étincelle are coming soon. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-wolf.forums-actifs.com/
avatar
Buttercup
Nouveau-né !


Vos félins ♥
PUF ▬:
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Rp Etoile Nocturne - Buttercup. ~ Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.   Mer 14 Mai - 19:03

La jeune chatte tournait soudainement son beau minois vers toi à l'entente de tes derniers mots. Tu avais souhaité qu'elle vienne avec toi? Toi, tu voulais qu'elle vienne? Si elle avait pu, elle se serait mordu la lèvre inférieure, comme le faisait sa jeune maîtresse lorsque celle-ci était en proie à de fortes émotions, mais Buttercup se contentait simplement d'inspirer profondément. Oui, peut-être avais-tu raison, peut-être qu'elle sa place dans ce monde qui lui était pour l'heure inconnu, dangereux et mystérieux. Elle ne savait pas si cela était une bonne chose que de te suivre, elle prenait en compte que sa future vie ne serait pas aussi confortable que celle qu'elle menait actuellement mais dans le fond, elle s'en fichait. Elle se contenterait de ce qu'elle aurait, point. Alors, dans un élan de courage, la jeune Butt fit un pas de l'autre côté de la frontière et, sans un regard en arrière, elle se mit à courir aussi vite que possible. Tu la suivrais, elle le savait. Ainsi, elle couru encore et encore sans jamais s'arrêter, son coeur se mit à battre dans sa poitrine comme s'il souhaitait s'en déloger, cela en était presque douloureux mais qu'importe. Le vent s'engouffrait dans son pelage fauve tandis qu'elle semblait avoir fait cela toute sa vie. Buttercup ne savait quoi ressentir. De la joie? De la peine? Des regrets? Tout se mélangeait en elle mais une chose était sûre: il était trop tard pour faire demi-tour. Sa vie de chatte domestique était belle et bien terminée.

N'en pouvant plus, la féline s'arrêtait sur un haut rocher, reprenant lentement son souffle. Non, elle ne regarderait pas en arrière. Ca y'est, elle l'avait fait. Sans un adieu, sans un au revoir auprès de ses maîtres. Et tes paroles lui revinrent en mémoire. Peut-être la remplaceraient-ils dès qu'ils le pourront, pour atténuer leur peine sûrement. La belle les connaissait assez bien pour savoir qu'ils tenaient à elle comme à la prunelle de leurs yeux et elle les avaient trahis mais... c'était pour son propre bien non? Passant sa langue rose sur ses babines, Buttercup te cherchait du regard. Tu l'avais en partie dissuadé de t'accompagner et tu n'avais pas intérêt à la laisser seule, dans cet univers qui n'était pas le sien, dans cet univers où les odeurs étaient si différentes de celles de son jardin. Ses oreilles étaient à l'affût de chacun des petits crissements des feuilles dans les feuillages, des couinements des rongeurs et piaillements des oiseaux. C'était tout bonnement incroyable. Magnifique même. La féline fermait alors les yeux pour s'imprégner de cette atmosphère dont elle venait, irrémédiablement, de tomber amoureuse. Et alors, elle sut. Elle sut qu'elle s'y sentirait comme chez elle.

- Je me sens renaître, avait murmuré la chatte.

C'était un sentiment indescriptible. Un sentiment qui, jusqu'alors, n'avait jamais été ressentit par la jolie féline. Un frisson parcourut son petit corps alors qu'elle sentit nettement les battements de coeur affolés d'un jeune lapin non loin de vous. C'est comme si... comme si Buttercup se trouvait dans une nouvelle dimension. Pourquoi n'avait-elle pas franchit le cap avant? Pourquoi n'avait-elle pas osée venir ici avant de s'attacher à ses Bipèdes? Son sang ne fit qu'un tour lorsqu'elle rouvrit ses pupilles et qu'elles se posèrent sur toi. Elle restait là, immobile. Sans prononcer un mot. C'était trop beau pour être vrai. Etait-ce... un rêve ou bien une hallucination? Elle espérait que non, au final. Lentement alors, Butt descendit de son rocher pour venir frotter le haut de sa tête contre la tienne. Elle te remerciait. Elle ne trouvait pas les mots justes pour cela alors... une caresse lui semblait être appropriée. C'était bon de se sentir renaître ainsi, de sentir cet air si pur se perdre dans ses poumons, de ressentir sous ses coussinets tous les défauts du sol, toutes les matières différents de la terre à la pierre. Oui, c'était incroyable!

- Dois-je aussi être affublée d'un nom étrange à présent? avait-elle dit en riant. Parce que Buttercup me plait beaucoup.

Elle sautillait presque sur place tellement l'envie de tout connaître de cet endroit lui démangeait les moustaches. Elle aurait aimé partir en chasse tout de suite ou bien même... rester ici à se prélasser sur grand rocher. Et puis, l'idée de faire la connaissance de ton clan l'effrayait un peu, Butt préférait prendre son temps, s'adapter à sa nouvelle condition de vie.

- Que faisons-nous à présent? demandait la chatte tacheté en se tournant vers toi.

Buttercup n'avait à présent, plus que toi sur qui compter.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boule de Miel
Administratrice ◊ Chef du Tonnerre.


Vos félins ♥
PUF ▬: Croket ▬ Cro'.
Nom(s) ▬: Étoile Nocturne ▬ Poussière de Soleil ▬ Petite Rivière ▬ Atome.
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Rp Etoile Nocturne - Buttercup. ~ Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.   Mer 14 Mai - 20:02

    Le matou sursauta quand son amie bondit par dessus lui pour foncer droit vers la forêt. Un large sourire étira ses babines et sa peur de l'humain s'éclipsa tandis que d'un saut, il faisait demi-tour et la suivait. Elle avait franchi la limite qu'elle s'était imposé. La voir découvrir tant de plaisir dans le fait de courir à travers les bois le rengorgea. Il était fier de lui. Ses yeux pétillèrent. Le clan n'aurait sans doute pas de mal à accepter une chatte aussi intrépide et vive qu'elle. A condition qu'elle se montre attentive et qu'elle s'imprègne des lois du clan des étoiles. Il ne doutait pas de la capacité d'apprentissage de Buttercup, il espérait seulement que ce mode de vie lui convienne. Tout serait complètement différent de sa maison. Là, il faudrait se battre pour survivre. Il faudrait chasser pour nourrir le clan avant de penser à se substantiver soi-même. Mais ce clan deviendrait une famille d'accueil pour elle. Et il ferait tout pour qu'elle s'y intègre avec plaisir et sérénité.

    La matou sombre se fondait à merveille dans son territoire, bientôt, li disparut à travers les fourrées, observant son amie, ses réactions, sa course folle. Lorsqu'enfin, elle marqua une pause, le meneur ralentit et sortit de sa cachette. Il n'avait pas l'intention de la laisser se débrouiller seule au début. Elle était comme un chaton. Inconsciente des dangers de la forêt et parfois un peu bruyante. Quoi que déjà elle montrait d'excellentes aptitudes à la chasse. Buttercup ferma les paupières, inspirant profondément. Etoile Nocturne l'imita. Respirant l'air boisé de la pinède, sentant les aiguilles de pin sous ses coussinets, écoutant le chant des oiseaux et les grattements des rongeurs qui revenaient peu à peu fouir le sol non loin d'eux. La brise soufflait, tiède et douce, dans les poils des deux félins, comme la caresse d'une mère, elle ébouriffa leur échine. Etoile Nocturne ouvrit les yeux, fixa la femelle en souriant. Elle l'avait suivit. Il savait que le déclic était dans les derniers mots qu'il avait prononcé. Il le devinait, parce que c'était les seuls mots qu'il avait dit pour la première fois, le reste, il l'avait répété et répété alors qu'il racontait le récit de ses journées.

    - Je me sens renaître.

    Le sourire du chat noir s'élargit, découvrant ses crocs. Les oreilles pointés en avant, l'adrénaline battait à ses temps de plus en plus faiblement. Son rythme cardiaque retrouvait une certaine stabilité. Il inspira. Lorsque la chatte du Bengal vint se frotter à lui en guise de gratitude, il ronronna de plaisir et lui rendit sa tendresse par une lèche sur l'épaule. Il se décala ensuite légèrement, de sorte à rester près d'elle sans plus la toucher soudain gêné. Un tel geste d'affection le rendit nerveux. Il était inconvenant par rapport à sa compagne de se laisser à enlacer une amie. D'autant plus lorsque l'amie en question était incroyablement attirante et séduisante, et que tout en elle interpellait le meneur du clan du Tonnerre. Il ne niait pas cette attraction, et son regard d'or semblait onduler comme une flaque d'or fondue, empreint d'une nouvelle douceur à l'égard de Buttercup. Désormais elle était plus qu'une amie, car il comptait bien supervisé lui-même l'intégration de la femelle dans le clan. Elle serait donc son apprentie. En quelque sorte...

    - Dois-je aussi être affublée d'un nom étrange à présent? ... Parce que Buttercup me plait beaucoup.

    Il rit avec elle. Libre et partageant un même bonheur. La culpabilité s'envola de son esprit. La belle féline tachetée serait son apprentie, il avait donc le droit d'être proche d'elle. Oui, cette excuse était valable. Tout en restant une excuse. Il le savait, mais cela lui permettait de ne rien regretter. Bon, il regrettait juste d'être faible face à la belle chatte du Bengal. Mais non, il n'avait aucun remord à être un peu frivole. Juste un peu hein. Il plongea son regard d'or dans celui d'émeraude de Buttercup avant de lui répondre, plus sérieux.

    « Je te baptiserais dans deux jours, quand nous te présenterons au clan. Pour moi, cependant, tu restera toujours Buttercup. »

    Il lui sourit, avant de s'éloigner de quelques pas, invitant la femelle couleur léopard à lui emboiter le pas d'un mouvement de la queue.

    - Que faisons-nous à présent?

    Il bondit en avant et commença un trot léger, avant de lancer à la femelle en riant :

    « Eh bien, et si tu m'apprenais à chasser ? »

    Le matou au pelage d'ébène tira la langue à Buttercup avant de se pourlécher les babines. Il s'arrêta d'un bloc, gueule entrouverte et narines palpitantes. Ses pupilles se dilatèrent. Il avait flairer une belle proie. Un lapereau un peu trop éloigné de sa tanière sans doute. Il sentit les vibrations de ses petits bonds dans les fourrées voisins. Alerte, il lança un regard à son amie. Ce serait sa première épreuve. Ça ne semblait pas si difficile, mais contrairement aux apparences, même un lapereau courait vite. Bon certes il était encore pataud et la traque ne durerait pas plus de quelques secondes normalement, mais ce serait une mise en bouche. Il avait deux jours pour la préparer à l'entrée dans le camp du clan du Tonnerre. Donc deux jours à lui montrer un maximum de chose pour qu'elle puisse se préparer et montrer au autres qu'elle avait largement droit au respect donné aux guerriers. Il inspira profondément, la chercha des yeux. Il devait aussi lui trouvé un nom de chasseresse. Mais la réponse fleurit dans son esprit avec simplicité et évidence presque aussitôt.

_________________
Boule de Miel
    Boule de Givre, Petite Étincelle are coming soon. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-wolf.forums-actifs.com/
avatar
Buttercup
Nouveau-né !


Vos félins ♥
PUF ▬:
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Rp Etoile Nocturne - Buttercup. ~ Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.   Mer 14 Mai - 20:24

C'était comme dans un rêve. Le soleil filtrant à travers les feuillages des arbres de la forêt, cet air si pur qui s'amusait de son pelage, toutes ces nouvelles odeurs. Oui, c'était merveilleux, trop beau pour être vrai. Mais soudainement, Buttercup revint à la réalité. Tu allais la présenter à ton clan. Elle n'était pas tellement effrayée simplement... elle avait peur de ne pas y trouver sa place, de s'y faire des ennemis ou bien même d'en oublier ses origines si tout allait pour le mieux. Oublier ses Maîtres, oublier ce jour déchirant où elle avait été séparée de sa mère et de ses frères, seul souvenir qu'elle avait d'eux d'ailleurs. Elle fit alors quelques pas en arrière, comme hésitante à faire demi-tour. L'adrénaline était retombé bien lourdement et Butt' se rendit soudainement compte qu'elle n'aurait pas sa gamelle de croquettes pour dîner ce soir, qu'elle ne pourrait pas se prélasser sur son couffin devant le cheminée et surtout qu'elle ne pourrait partager le lit de ses maîtres. Ce fut donc la tristesse qui remplaça ce sentiment d'euphorie trop vite apparu à son goût. Il est vrai qu'elle avait agit sur un coup de tête, qu'elle n'avait pas réfléchit mais peut-être était-ce mieux ainsi. La culpabilité et les regrets pointèrent le bout de leur nez, venant chatouiller la boule de stress qui s'était de nouveau formée dans l'estomac de la jeune chatte. Déglutissant quelque peu, elle tournait son regard vers toi, cherchant en toi un quelconque repère, un souvenir auquel s'accrocher. Le souvenir d'une vie qu'elle n'aurait jamais plus. C'était une descente bien brutale, peut-être même un peu trop pour la femelle.

De ce fait, Butt' gardait le silence. Avançant droit devant elle, sans réellement se rendre compte de ce qui se passait tout autour d'elle. Mais il fallait qu'elle se reprenne! Après tout n'avait-elle pas choisit d'elle-même de venir ici et de tout abandonner? Si. Et c'était certainement la meilleure chose qui lui soit arrivé en trois ans d'existence. Alors qu'un grognement s'échappait de sa gorge, la jolie fauve se reprit, déterminée. Elle était avec toi, elle allait vivre l'aventure de sa vie et honorer ses ancêtres. Il n'y avait donc plus à hésiter. Ainsi, lorsque tu prononças le mot "chasse", elle reprit du poil de la bête. Oui. Elle allait te montrer de quoi elle était capable. Et elle était une chasseuse hors paire même si elle ne mangeait jamais ses proies. Pourquoi faire alors qu'elle avait l'assurance que sa gamelle soit toujours remplie? Découvrant ses babines dans un petit sourire amusé, elle se mit en position de chasse. Le lapereau? Bien sur qu'elle l'avait sentit.

- Je suppose que je vais devoir le manger après, murmurait-elle.

Il est vrai que cela la rebutait quelque peu mais elle n'allait pas avoir le choix. Et puis ça se trouve le goût de la chair fraîche et saignante lui plairait... Quoi que. Elle mettrait certainement un certain temps avant de pouvoir s'y habituer complètement. Sans un mot de plus, la belle était partit. Silencieuse, à croire qu'elle flottait au-dessus du sol. Elle avait également veillé à ce que le vent ne joue pas contre elle en dévoilant son odeur à sa proie. Cela serait une erreur de débutant qu'elle ne pouvait pas se permettre de faire. Lorsqu'enfin elle eu l'animal en ligne de mire, elle bandait ses muscles, ses pupilles se rétractèrent et elle sortit les griffes. Gracieuse tel le léopard et employant les mêmes techniques de chasse elle bondit sur sa proie qui n'eut pas le temps de prendre la fuite, enfonçant ses canines pointues et tranchantes dans la jugulaire, le maintenant au sol. En deux secondes à peine l'animal était mort. C'était là une magnifique démonstration de chasse. Buttercup relevait par la suite la tête, passant sa langue sur ses babines avant de grimacer quelque peu, le goût du sang n'était pas exceptionnel surtout lorsque l'on était habitué à manger des croquettes haut de gamme au saumon ou au boeuf. C'était là une chose qu'elle devrait se forcer de faire. Manger ce qu'elle tuait.

- A croire que j'ai fait ça toute ma vie hein? avait-elle dit à ton attention le regard fier.

Il y avait tout de même un énorme avantage à l'avoir dans ton clan. Buttercup connaissait le fonctionnement des chiens tout comme leur langages. Il lui était aisé de déterminer où elle devait attaquer. Après tout, elle était sortit victorieuse d'un combat avec le nouveau pit-bull du voisin il y a quelques mois. Une victoire qui lui avait valu tout de même quelques points de sutures au niveau du flanc droit. Mais tout de même. Chasser le lapereau ou le chien, toujours elle gagnerait.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boule de Miel
Administratrice ◊ Chef du Tonnerre.


Vos félins ♥
PUF ▬: Croket ▬ Cro'.
Nom(s) ▬: Étoile Nocturne ▬ Poussière de Soleil ▬ Petite Rivière ▬ Atome.
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Rp Etoile Nocturne - Buttercup. ~ Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.   Jeu 15 Mai - 20:34

    La chatte du Bengal recula, silencieuse, soudain incertaine. Hésitante. Il semblait que soudain, Buttercup regrettait. Dans son regard vibrait le doute et le remord. Un instant, le mâle ébène resta interdit. Inquiet, ses oreilles se plaquèrent contre son crâne. Allait-elle abandonner maintenant ? Alors qu’elle venait de s'ouvrir les portes d'un monde où tout restait à découvrir ? Et puis soudain, changement radical dans son attitude. Sourire et énergie redoraient son minois. Il ne bougea pas, muet et fasciné. Simple observateur, appréciant le spectacle. Un frisson parcourut le dos d'Etoile Nocturne lorsque la vie quitta le corps du jeune lapin. La femelle or et feux donnait l'image d'une chasseresse sauvage et dangereuse. Quel paradoxe c'était ! De la voir si libre et de la savoir née ailleurs, au chaud dans un panier confortable, retranchée derrière des murs épais et isolants.

    - A croire que j'ai fait ça toute ma vie hein?

    La tête du matou se pencha sur le côté tandis qu'il avançait à pas lent vers son amie. Il finit par s'asseoir face à elle, et lissa ses moustaches frémissantes. Comme distrait, il lui répondit, nonchalant.

    « En effet, je crois que je n'aurais pas grand chose à t'apprendre de plus ! »

    Puis, le meneur du clan se lécha les coussinets et une partie de son antérieure pour se décrasser un peu derrière les oreilles et la frimousse. Puis, plantant son regard d'or scintillant sur la femelle, la couvant de son regard brûlant, il lui lança un nouveau défi, tout en suspendant son geste, la patte en l'air.

    « Nouvelle épreuve. Libères toi de ta dernière contrainte. »

    Il pointa le cou de la jolie chatte tachetée. Ce serait la décision décisive. Celle qui ferait d’elle définitivement une chatte sauvage et libre, ou une domestique pétocharde et pantouflarde. Il savait bien que se débarrasser de son collier n'empêcherait pas Buttercup de retourner auprès de ses bipèdes. Il espérait que cela n'arrive jamais, évidemment. Il la voulait à ses côtés. Car avec elle, il n'avait pas besoin de jouer un autre personnage, avec elle, ses responsabilités s'envolaient pour le laisser seul avec lui-même. La chatte du Bengal aux yeux émeraude lui permettait de rester lui. Ainsi, il pouvait souffler un peu, pendre un grand bol d'air, avant de s'en retourner plus fort et plus déterminé vers son clan. Il espérait qu'en la gardant prêt de lui, il pourrait enfin être lui-même à la tête des guerriers du Tonnerre et cesser de se laisser marcher sur les pattes parce qu'il restait trop stoïque face aux râleurs. Ainsi il était convaincu de recouvrer le respect de tous. Celui qu'il avait, avant de défier les anciennes lois et le code du guerrier en choisissant Fleur Sauvage, leur guérisseuse comme compagne.

    Mais pour cela, il fallait que Buttercup reste auprès de lui. Il fallait qu'elle l'accompagne. Etoile Nocturne se rendit alors compte qu'il avait placé en la femelle léopard un soutien immense et une confiance de réussite indestructible. Oui, elle devait rester avec lui. Depuis plusieurs lunes déjà, elle était l'amie pilier qui lui permettait de tenir. Celle à qui il avait envie de montrer à quel point il était fier et fort guerrier. N'aurait-il pas dû penser ainsi pour la guérisseuse beige au museau gris et aux yeux comme deux perles d'un bleu pur ? Il ne savait plus. Avec Fleur Sauvage, il laissait ses faiblesses a découvert, et ses sentiments à porter de patte. Il se savait en sécurité auprès d'elle, et en confiance. Elle était un refuge de tendresse pour lui. Avec la féline au pelage ocre, il se sentait plus grand, plus important, plus libre. Il se sentait revigoré et déterminé. Elle était stimulante, et terriblement tentatrice. Le matou au poil de nuit se retrouvait bête, tiraillé entre deux envies, entre deux sentiments qu'il décryptait à peine. Entre la belle et sauvage guérisseuse qui l'apaisait et le rassurait et l'intrépide et gracieuse chatte léopard, il ne savait plus vers qui faire un pas. Il venait de déclarer sa flamme à Fleur Sauvage, il venait de remuer ciel et terre pour pouvoir être avec elle au su de tous, et maintenant, il se découvrait des palpitations pour Buttercup.

    Les prunelles du mâle dévorait la jolie femelle tachetée. Il ne souriait pas, mais il portait un air serein, envoûté, hypnotisé. Perdu entre deux choix, son coeur balançait dangereusement, tanguait et chavirait. Ses crocs se serrèrent. Il se sentait coupable de ne pas porter que Fleur Sauvage dans son esprit, car c'était avec elle qu'il était en ce moment. C'est avec elle qu'il avait pour projet de fonder une famille. Mais c'était avec Buttercup qu'il allait passer les deux prochains jours, à chasser et partager des instants complices avant de la présenter à son clan. Un pincement dans la poitrine le tira de sa transe. Il sourit à la femelle et se remit en mouvement. Il devait s'aérer les méninges, avant de surchauffer. Pourtant le meneur ne pouvait s'empêcher d'imaginer à quoi pourraient bien ressembler les deux vies qu'offraient le choix qu'il devrait, tôt ou tard, faire. Il imaginait sa vie de famille avec la guérisseuse. Puis laissait son esprit dérivé sur celle qu'il pourrait avoir avec Buttercup. Du soutien que lui apporterait la première, et de la force que lui insufflerait la seconde. Finalement, il chassa toutes ces idées de son esprit d'un froncement de paupières. Pour le moment, il était avec Fleur Sauvage. Il l'aimait. Et lui avait promis de l'aimer à jamais.

    Et puis il ne savait même pas si la chatte domestique qui tendait à ne plus l'être ressentait quoi que ce soit pour lui, de différent qu'une simple amitié.

_________________
Boule de Miel
    Boule de Givre, Petite Étincelle are coming soon. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-wolf.forums-actifs.com/
avatar
Buttercup
Nouveau-né !


Vos félins ♥
PUF ▬:
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Rp Etoile Nocturne - Buttercup. ~ Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.   Sam 24 Mai - 20:18

Se libérer de sa contrainte? Parlais-tu de son collier? Lentement, le regard émeraude de Buttercup se posait sur cette entrave rouge autour de son cou. Oh la belle avait beaucoup de courage mais enlever ce collier signifierait perdre tout contact avec la vie qu'elle avait mené il y a encore quelques heures. Une vie de chatte domestique, une vie qui peut-être aurait finit par la lasser. La jolie femelle n'écouta donc que son courage, préférant ne pas penser, elle fit glisser à l'aide ses pattes avants son collier qui tomba lourdement sur le sol. Voilà, elle l'avait fait. Elle s'était libérée de son statut. Lentement alors elle finit par plonger son regard dans le tiens. Elle espérait y trouver un peu de réconfort. Elle n'avait à présent plus que toi. Toi qu'elle avait tant admiré et qu'elle admire encore beaucoup, toi qui lui faisait découvrir ton monde aux risques de perdre l'approbation des tiens. Tu étais tout aussi courageux qu'elle, voir plus. Et puis Butt' t'aimait beaucoup, elle ne s'en cachait pas. Sa franchise était d'ailleurs l'un de ses meilleurs atouts. Elle disait toujours ce qu'elle avait en tête au risque de blesser le chat face à elle. Elle était franche et honnête.

- Voilà, soufflait-elle. Je viens de tirer un trait sur mon passé et je compte bien démarrer une nouvelle vie merveilleuse au sein de ton clan. J'espère qu'ils m'accepteront.

S'asseyant alors, elle regardait ce collier, sorte d'artefact qui à présent appartenait au passé. Une relique qu'elle laissait derrière elle sans aucun regret. Buttercup était prête à vivre pleine sa vie de chat. Tels ses ancêtres, la jeune féline se devait d'être sauvage. C'était son destin non? De se débarrasser de ses chaînes et de s'élancer vers l'inconnu en compagnie d'un chat noir chef de clan. Ses babines s'étiraient dans un doux sourire tandis que Butt se léchait sa patte avant, elle était toujours aussi soigneuse, cela serait une chose qui ne changerait pas le moins du monde. Elle resterait la même malgré tout. Douce, gracieuse, dangereuse, franche... Bien qu'en ce tout nouveau contexte, la naïveté ferait son apparition. La belle n'avait que des idées toutes faites sur le monde dans lequel tu vivais et elle ne serait pas en sécurité tant qu'elle n'aura pas comprit comment ton monde fonctionnait.

- Etoile Nocturne, reprit Buttercup. Apprends-moi à vivre.

Cette ultime requête sonnait la fin de son ancienne vie. Elle acceptait de passer à autre chose, de renaître de ses cendres. Et ainsi elle plaçait en toit toute sa confiance. Tu serais son pilier, le chat sur lequel elle pourrait compter quoi qu'il arrive. Un léger ronronnement s'échappait de sa gorge. La belle au pelage tacheté se sentait bien ici. Elle était à l'aise et était impatiente de découvrir ce nouveau monde. Une sorte d'Eldorado qui promettait bien des merveilles... Non?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boule de Miel
Administratrice ◊ Chef du Tonnerre.


Vos félins ♥
PUF ▬: Croket ▬ Cro'.
Nom(s) ▬: Étoile Nocturne ▬ Poussière de Soleil ▬ Petite Rivière ▬ Atome.
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Rp Etoile Nocturne - Buttercup. ~ Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.   Lun 26 Mai - 18:01

    Le regard du chef de clan se posa sur le minois blanc de la belle et courageuse femelle du Bengal. Il avait senti chez elle le feu qui brûle et qui fait avancer les chats sauvages. Certes, elle était née captive et domestiquée, oui. Parfois, cependant, quelques rares spécimen de ces chats nés chez les Bipèdes se révélaient être de meilleurs guerriers que certains félins de clans. Etoile Nocturne le savait. La naissance ne faisait pas d'eux ce qu'ils devenaient. Le coeur, la bravoure et la foi faisaient d'eux d'excellent guerriers qui méritaient une place parmi les Grands du clan des Etoiles. Leur loyauté en des principes simples de vaillance, de générosité et de justice les élevait au titre de dignes successeurs de leur ancêtre, les Lions, Léopards et Tigres. C'est tout du moins la vision qu'en avait le meneur du clan du Tonnerre, et il n'avait pas une once de doute quant aux capacités de Buttercup. Elle possédait toutes ces qualités. Il en aurait mis sa patte à couper !

    Les yeux du matou au pelage de nuit se plissèrent, posant des prunelles d'or empreintes de tendresse et de fierté sur la femelle qui se libérait de ce dernier frein, réduisant à néant le carcan qui signait son appartenance à un autre monde, celui régit par des monstres hurlant et crachant de la vapeur sombre, par des Bipèdes dangereux et cruels qui piétinaient toujours plus loin la pureté et la virginité de la forêt. Bientôt, et Etoile Nocturne le sentait dans ses entrailles, les hommes s'avanceraient encore plus eu sein des bois, et adviendrait alors un terrible cataclysme. Rien ne semblait pouvoir ni prédire quand cela arriverait, ni comment s'y préparer. Alors, dans cette peur constante des Bipèdes, le meneur suivait avec attention les comptes-rendus des patrouilles et les entraînements des apprentis. Sans angoisser son clan pourtant, il préparait ses guerriers à un combat sans merci.

    C'est de tout cela que Buttercup l'éloignait. Lui rendant insouciance et plaisir simple de la compagnie de la jeune et charmante femelle au pelage sablé et ocre. S'il ne souriait pas à son amie, son regard, pourtant, rayonnait pour elle. Et doucement, les orbes d'émeraudes de la chatte vinrent se planter dans celui du matou. Elle y cherchait du soutien, elle y trouverait estime, douceur et une étincelle particulièrement incendiaire, reflet des sentiments fébriles et hésitants du mâle à son égard. Etoile Nocturne ne savait pas cacher les émotions qui le traversait. Il n'aurait rien avouer à voix haute, évident, fierté de mâle oblige. Pourtant il était content de ne pas avoir à mentir ou cacher ce qu'il ressentait. La culpabilité le rongeait presque autant qu'il dévorait Buttercup de ses prunelles d'or en fusion. Après tout, il était déjà en couple et les sentiments naissants -ou plutôt cette admiration et ce béguin de jeunesse qui le reprenait avec force- à l'égard de la femelle tachetée n'étaient pas opportuns.

    - Voilà... Je viens de tirer un trait sur mon passé et je compte bien démarrer une nouvelle vie merveilleuse au sein de ton clan. J'espère qu'ils m'accepteront.

    La queue d'Etoile Nocturne s'enroula autour de ses pattes, tandis que, gêné d'avoir pu se trahir en ancrant ce contact visuel avec elle, et en le perpétuant plus longtemps qu'il n'aurait dû, le chat remua les vibrisses et s'empressa de répondre pour dissiper les reste de son trouble. Ainsi peut-être, Buttercup n'aurait rien vu... Peut-être. Il ne savait pas réellement si c'était ce qu'il désirait, mais c'était ce qui lui faciliterait le plus la vie, là il n'y avait point de doutes.

    « Tu seras une bien meilleure guerrière que la moitié d'entre eux. Ils ne pourront que s'incliner. »

    Le chef de meute sourit, se laissant même rire un peu. Une inspiration plus tard, il retrouvait son entrain et sa jovialité. Toujours charmeur, joueur, mais à nouveau sûr de lui, fier. Il s’enorgueillissait de pouvoir compter parmi ses rangs une chasseresse telle que la chatte du Bengal. Leste et intrépide, elle serait un atout majeure pour le clan. Et puis sa joie de vivre et sa beauté raviraient nombre de coeur endurcis. Une pointe de jalousie traversa la poitrine du matou noir rien qu'à l'idée qu'un autre puisse s'approcher d'elle un peu trop près. Ses pupilles s'étrécirent, alors qu'il l'observait à la dérobée, en pleine séance de coquetterie. Ses oreilles frémirent, alertes. Déjà ses narines avaient repérer une autre proie. Tous ses sens à l'affût, le meneur de clan écoutait la forêt, son peuple, et la respiration apaisante de la femelle. Se mêlait en lui l'adrénaline et l'excitation que procurait toujours en lui l'appel des fourrées et le douce sensation de plénitude que lui procurait la femelle au pelage de feu.

    - Etoile Nocturne... Apprends-moi à vivre.

    Les yeux du chat noir revinrent vers elle. Un large sourire fendit son museau en deux. Elle était prête. Prête à définitivement abandonné ce lien rouge sanguin au beau milieu de la forêt et de le suivre pour le meilleur et pour le pire. Désormais, elle était une chatte sauvage. Les iris d'or du mâle se mirent à pétiller d'ivresse.

    « Suis-moi ! » lança le matou sombre.

    Puis, dans une détente surprenante, il bondit par dessus Buttercup et s'élança à travers les arbres, filant comme les étoiles. La forêt était son élement, sa patrie, son domaine et son refuge. Son chez-lui.

_________________
Boule de Miel
    Boule de Givre, Petite Étincelle are coming soon. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-wolf.forums-actifs.com/

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rp Etoile Nocturne - Buttercup. ~ Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rp Etoile Nocturne - Buttercup. ~ Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Etoile d'Elendil
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Quand les dès sont jetés .....
» ~ Avouer ses fautes, poser une question ~ # Pv : Etoile d'Ambre #
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warrior's Story :: LE MONDE DES BIPÈDES. LE MONDE CIVILISÉ. :: LE QUARTIER RÉSIDENTIEL. :: LE JARDIN DE BUTTERCUP.-