AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 « Un regard est dans tout pays un langage. » [PV : Buttercup]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Nocty
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: « Un regard est dans tout pays un langage. » [PV : Buttercup]   Jeu 26 Juin - 23:06


Cantilène de la Grive

Un regard est dans tout pays un langage.
PV : Buttercup

Le Soleil teintait la forêt et la lande de sa magnifique couleur jaune de par ses longs et fins rayons. Au fond, quand on regardait le ciel, on y voyait un Clan certains. Qui sait, peut-être que le Clan des Étoiles existait le jour et la nuit. Le Jour, le Soleil serait le Chef du Clan, les rayons de celui-ci les Guerriers et enfin les nuages seraient les chatons qui traînent toujours dans les pattes des Guerriers. La Nuit, la Lune prendrait la place du Soleil et serait donc la Cheffe, les étoiles prendraient la place des rayons et seraient donc des Guerriers et les nuages resteraient les nuages et donc les chatons. Certes il manquait certains rangs, mais les principaux étaient là.

Au fond de la Tanière de la Guérisseuse du Clan du Vent, Cantilène de la Grive, la Soigneuse du Clan, ouvrit lentement les paupières. Elle papillonna un instant, afin d’éclaircir et de rendre plus net sa vision. Elle décrocha un bâillement peu raffiné et se releva tant bien que mal, essayant de tenir sur ses cannes. Finalement, elle décida de procéder en plusieurs étapes, elle s’assit d’abord sur sa litière, puis, elle se mit lentement debout en passant par diverses positions, en profitant ainsi pour étirer muscles et membres endoloris. Finalement, elle se redressa de sa petite taille et se dirigea en trottinant silencieusement vers l’entrée/sortie de sa tanière, en prenant garde de ne pas réveiller son Apprentie. Une fois à l’extérieur, elle traversa rapidement le Camp pour aller faire un petit tour dans la tanière des Anciens. Elle avait, la veille, entendu les lamentations de certains Anciens, se plaignant d’un mal de ventre. Cantilène de la Grive, en bonne Guérisseuse, allait donc voir ce qu’il en était. Après avoir écouté et ausculter ses patients, elle décida de leur administrer des Racines de Cerfeuil et des Baies de Genièvre. Elle les abandonna un instant, filant comme le vent vers son antre pour aller y quérir les remèdes. A son grand déplaisir, elle ne trouva que deux vieilles baies de genièvre toutes rabougris, qu’elle se força à jeter pour ne pas empoisonner les Anciens plus qu’autre chose. Elle repartit en triple vitesse dans la Tanière des Anciens afin de les prévenir qu’elle partait de ce pas chercher ce qui les soulagerait. C’est ainsi que, le ventre vide et l’esprit emplit d’une noble quête, que Cantilène de la Grive quitta le Camp du Clan du Vent partant à la recherche de remèdes et priant pour qu’il n’y ait pas de maladies se déclarant durant son absence, sinon des maladies bénignes que Tâches de Panthère saura guérir.

Mi trottinant, mi marchant, Cantilène de la Grive traversa bientôt toute la lande, afin de trouver les zones propices aux recherches des racines et des baies. Elle ne pouvait pas les trouver en pleine lande, c’était évident. Elle décida donc de se rendre en terres libres, là où elle serait susceptible de trouver les fameux remèdes. Elle se rendit tout d’abord aux Quatre Chênes, puis profitant de sa neutralité de Guérisseuse, décida de suivre la frontière du Clan du Tonnerre et du Clan de la Rivière, préférant passer du côté Clan du Tonnerre, qui était réputé pour être un Clan beaucoup plus tolérant et sympathique. Puis, elle finit par atterrir au bout du territoire de ce même Clan, non loin des habitations des bipèdes. Mine de rien, elle avait fait une sacrée trotte pour venir jusqu’à là où elle était. Soufflant un peu, Cantilène de la Grive s’imprégna du parfum des plantes qu’elle connaissait tant, ouvrit sa gueule et huma l’air. Elle n’y détecta aucune odeur émanant des plantes qu’elle venait chercher, en revanche, une agréable odeur d’Herbe à Chat flottait dans l’air. Attiré par ce doux parfum et par le fait qu’elle ne trouvait pas beaucoup de cette plante sur son territoire, elle remonta la piste, jusqu’à une clôture. C’était une occasion pour elle d’avoir des réserves pour la Saison Froide. Elle savait parfaitement comment la conserver pour qu’elle ne perde pas ses effets pour longtemps. Elle profiterait donc d’être de sortit pour ramasser d’autres remèdes, ça ne ferait pas de mal au Clan du Vent d’être mieux muni. Une fois face à la clôture de bois fine, elle calcula son coup, bondit et se retrouva en parfaite équilibre sur la rambarde. Progressant comme elle le pouvait, elle finit par entrevoir l’Herbe à Chat qu’elle convoitait. Elle prit le temps d’observer s’il y avait de l’agitation dans le nid de bipède, ne voyant rien de suspect, elle se dépêcha à descendre, tira sur les tiges délicatement pour ne pas les arracher n’importe comment, les sectionna à leur base, et les prit dans sa gueule avant de passer rapidement de l’autre côté de la clôture. Voilà qui était chose faite. Elle allait pouvoir repartir en quête des Baies de Genièvres et des Racines de Cerfeuil. Elle fit demi-tour, quand le vent tourna et lui apporta une odeur nouvelle. Une odeur qui l’a répugna et lui fit froncer le museau. Elle sentait le chat de bipède. Elle faillit recracher l’Herbe à Chat de sa gueule mais se força à garder son précieux butin. Si un chat domestique l’avait vu prendre son Herbe à Chat, elle serait prête à se battre pour la ramener à son Clan. Puis se rappelant de l’avantage des chats claniques sur les chats domestiques, elle décida d’essayer d’abord de régler le problème de façon pacifiste. Elle ouvrit sa gueule et sortit d’une voix forte et voulant se faire dure :

« Qui que vous soyez, montrez-vous. »

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥


_________________


Petite Raison:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« Un regard est dans tout pays un langage. » [PV : Buttercup]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De retour dans son pays natal, bonne ou mauvaise nouvelle?
» Président de pacotille dans un pays zombifié, accoutré de haillons roses
» Au pays ou le Cholera est une menace ,des medecins sont meprisés.
» Un pied dans le pays [Calixte]
» Et les Hobbits, dans tout ça

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warrior's Story :: LE MONDE DES BIPÈDES. LE MONDE CIVILISÉ. :: LE QUARTIER RÉSIDENTIEL. :: LE JARDIN DE BUTTERCUP.-