AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Sherlucky
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire   Sam 10 Mai - 10:15


▬ ÉTOILE DE SUREAU ▬



Nom ▬ Étoile de Sureau
Sexe ▬ Mâle
Âge ▬ Cinq ans
Ancien(s) nom(s) ▬ Petit Sureau, Nuage de Sureau, Fléau du Sureau
Famille ▬ Envol du Papillon, sa mère adoptive.
Brise d'Été, morte en lui donnant la vie.
Clan ▬ Vent
Rang ▬ Meneur
Liens affectifs ▬ Fleur Sauvage ; amour déçu.
Étoile Nocturne ; haine et rivalité
▬ Description Physique ▬

Constamment moqué pour sa petite taille lorsqu’il était petit, Etoile de Sureau a très peu grandi depuis. En effet c’est sa frêle stature qui le caractérise le plus, le faisant encore passer pour un apprenti ; cruel handicap pour un guerrier, et complexe du félin depuis toujours. On pourrait croire que sa faible force physique serait compensée par une agilité accrue, mais même pas … Non, la silhouette effilée et presque maladive du meneur ne l’aide en rien, à part récolter les moqueries et plaisanteries. Son pelage est d’un gris foncé, uni du sommet de ses oreilles arrondies au bout de sa longue queue ; le même gris, partout. Sa truffe est à peine plus foncée, et la seule touche de couleur claire de son visage vient de ses yeux, d’un discret vert émeraude. En vérité Etoile de Sureau possède plutôt une apparence propice au camouflage, d’avantage encore si l’on ajoute sa démarche légère et silencieuse. Il est vrai qu’il est loin de posséder l’assurance et la noblesse propres aux chefs de clans mais que voulez-vous, il ne la pas choisi.
Allez, faites place au roi-enfant.

▬ Caractère ▬


Étoile de Sureau a été forgé par son vécu. S’il est différent c’est parce qu’on l’a toujours vu ainsi. S’il est asocial c’est parce qu’on l’a toujours rejeté ; exclu, il est devenu solitaire. Les moqueries ont érigé ce mur de froideur derrière lequel il s’abrite sans s’en rendre compte et qui le pousse à être méprisant à son tour. Malgré tout l’amour d’Envol du Papillon il demeure insaisissable et encore loin de tisser des liens avec d’autres, de se dévoiler. Au fond, Sureau est quelqu’un de trop rationnel, qui s’accroche à la raison et aux règles, de peur de se laisser entraîner dans le tourbillon des sentiments qu’il effleure seulement ; certains vont même jusqu’à penser qu’il n’en a pas, pour la simple raison qu’il les montre très peu. Mais comment le pourrait-il, alors qu’il est presque incapable de décoder ceux des autres ? Les émotions restent un domaine abstrait ; la peur, la peine, la joie, tout cela se ressemble pour lui. Les ambitions ne sont que des chimères, le bonheur qu’un mirage éphémère. En vérité, il ne les comprend pas. C’est sûrement pour cette raison qu’on lui a attribué cette insensibilité et ce sérieux malsains pour son âge. Mais en vérité, si Sureau est autant exigeant envers lui-même, c’est qu’il veut prouver sa valeur aux yeux de tous, et être enfin digne de respect. Car c’est tout ce que souhaite cet être qui se déçoit lui-même, cet être à qui il manque des convictions profondes, cet être dont les rêves ont déserté les nuits. Sureau a simplement besoin de quelqu’un qui sache ouvrir ses yeux à toutes les merveilles du monde.

▬ Histoire ▬


On ne peut pas dire que Sureau ait eu une enfance facile.
Responsable de la mort de sa mère, du moins aux yeux du clan, il commençait mal sa vie. Il faut dire que Brise d’Eté était une guerrière très utile et appréciée des siens, et la voir succomber à la mise bas d’un seul et unique chaton ne ravit personne. Surtout lorsque l’on s’aperçut que le mioche en question était un prématuré, et que de ce fait il était aussi frêle qu’une brindille ; prédestiné à mourir jeune, on lui prédisait une fin proche. « Il ne passera pas l’hiver » - il faut croire que si. Peut-être était-ce grâce à sa volonté, ou plus certainement grâce aux soins de sa mère adoptive, Envolée du Papillon, qui prit soin de lui comme de son propre fils. Mais l’hostilité à l’égard du jeune Sureau continuait, et le couple était raillé de toutes parts. On les appelait les éclopés, d’une part parce que le chaton était le plus faible de la pouponnière, et d’autre part parce que sa protectrice était aveugle depuis la naissance ; comme quoi, ils étaient faits l’un pour l’autre. Considérés comme des poids pour le clan, inutiles et rejetés, sans cesse moqués.
Mais les deux faisaient face, ensemble. Se protégeant mutuellement, ils n’auraient pu tenir l’hostilité ambiante sans la présence de l’autre. Et c’est ainsi que Sureau grandit, parmi les moqueries entrecoupées de courts moments de bonheur, qu’il apprenait à chérir. D’autant que le chaton ne comprenait en rien les raisons de cette haine à son égard et encore moins à l’égard d’Envolée. Mais il supportait en silence, parce que c’est ainsi qu’il avait appris à faire.

Et puis il devint apprenti, et les choses ne firent qu’empirer. Dans la tanière commune, il était la cible de la moitié de ses camarades, sans cesse bousculé et humilié, et l’autre moitié se taisait de toute façon. C’était pire lors des entraînements, puisqu’il était incapable de se battre et de chasser correctement ; rien ne semblait à sa portée, et son mentor le lui faisait bien comprendre. « Inutile, incapable, imbécile. » Sa petite taille lui empêchait toute puissance, sa maladresse ne lui offrait aucune compensation … Désespéré, le jeune Sureau finit par tomber dans les plus sombres humeurs. La rancœur grandissait en son cœur, et la rage occupait tout son esprit. Il se mit à en vouloir au monde entier, au clan qui attendait sa mort, aux apprentis qui l’humiliaient plus chaque jour, et à lui-même pour son incompétence. Le pire était peut-être cette haine qu’il avait pour lui-même, cette haine pour l’univers qu’il gardait en lui. Chacun devint bientôt un ennemi à ses yeux et il devenait de plus en plus asocial, aigri et inadapté à la vie en société. Le seul lien avec celle-ci était Envolée du Papillon, qui restait son seul soutien … Mais même ainsi, sa fureur était telle qu’il se surprenait à s’en prendre à elle à son tour, inconscient de la dureté de ses paroles, de la froideur de sa voix. « Aveugle, tu n’es qu’une aveugle, inutile, inutile ! Comment veux-tu que je devienne un bon guerrier avec toi comme modèle ? Regarde-toi bon sang. »

Arriva ensuite le jour qui changea sa vie à tout jamais ; un matin de printemps comme les autres au camp du Vent, sans soleil ni saveur. Sureau rentrait d’un entraînement particulièrement lamentable lorsque le chef du clan vint le voir et s’adressa à lui avec l’hostilité habituelle, mais également une pointe d’hésitation inattendue dans la voix. L’apprenti le suivit dans sa tanière sans un mot, déjà préparé à la remontrance qui allait suivre ; mais le guérisseur se trouvait là également, une expression indéchiffrable sur le visage : mépris, surprise ? « Nuage de Sureau, commença-t-il sans ménagement, tu as été choisi pour être mon nouvel apprenti. » L’intéressé resta interdit. Il n’y croyait pas ; habitué aux moqueries, il attendait la chute de cette nouvelle mauvaise blague – mais elle n’arriva jamais. Il était destiné à devenir apprenti guérisseur, lui, lui qui brûlait de faire enfin ses preuves en tant que chasseur, de devenir le guerrier le plus redouté de toute la forêt. Etait-ce là la volonté du Clan des Etoiles ? Aux dires du guérisseur, c’était leurs ancêtres qui avaient placé la fleur de sureau, d’une blancheur presque comique, au seuil de sa tanière. Comme une énième plaisanterie, ils avaient nommé le mal aimé du clan pour les soigner et les protéger. Et Sureau ne s’en sentait pas le courage ; mais la parole du ciel contre la sienne avait toute puissance, et il ne chercha même pas à contester la décision. Il endura ce nouveau coup du sort comme il l’avait toujours fait, enfouissant sa frustration au fond de son cœur. Une fois de plus, sa mère adoptive fut la seule à connaître ses tourments et la seule présente pour le consoler.

Finalement il rencontra le Clan des Etoiles quelques jours plus tard, sous la douce lueur de la Pierre de Lune, et ce moment le bouleversa à jamais. Là, il y découvrit la volupté et la douceur des nuages, la beauté des cieux et leur lumière qui l’éblouirent. Mais plus que tout, il vit sa mère pour la première fois, et ce fut elle qui l’accueillit avec un sourire. Après cette expérience céleste, Sureau se découvrit une nouvelle force. Brise d’Eté veillait sur lui depuis la Toison Argentée, et cela lui réchauffait le cœur plus qu’il ne pouvait se l’expliquer. Même sa protectrice vivante ne pouvait comprendre ce lien qui subsistait entre la mère et le fils, et que Sureau gardait secret. Il s’éloignait peu à peu de Papillon, accaparé par son apprentissage. Il s’étonnait lui-même des facultés remarquables de sa mémoire, et son application presque maniaque faisait de lui un apprenti sinon talentueux, du moins acceptable. Son mentor avait fini par l’accepter sans l’apprécier toute fois, mais en le traitant avec assez de respect pour que Sureau se sente libéré. Son nouveau statut l’éloignait du quotidien des autres novices, d’autant plus qu’il n’était plus obligé de partager leur tanière et passait donc ses nuits dans celle du guérisseur.

Quelques années passèrent, et le guérisseur s’éteint de sa vieillesse. Sureau lui succéda naturellement, désormais prêt à assumer ses nouvelles responsabilités. Malgré toute la méfiance que le clan gardait à son égard, on lui prêtait une nouvelle déférence qui pouvait s’apparenter à une forme de respect. Il était toujours incompris, isolé, rejeté mais sans plus être stigmatisé. Avec le temps, il avait fini par être accepté – avec une certaine résignation, certainement. Toujours est-il qu’il était le guérisseur du Vent, choisi par les Etoiles, et que de ce fait il devait être traité comme tel. Il rencontra bientôt Fleur Sauvage, guérisseuse du Clan du Tonnerre, et si leur relation fut ombrageuse au début, le mâle se montrant aussi froid et désagréable qu’à son habitude, elle évolua au cours des mois jusqu’à devenir une relation de confiance mutuelle et ambigüe. Et Sureau ne mit pas longtemps à s’apercevoir de l’amour qu’il lui portait ; mais cela l’effrayait plus que tout. Peur d’être rejeté une fois de plus – pour quelles raisons Fleur aurait-elle voulu de lui ? Incapable ni d’avouer ni de refouler ses sentiments, il choisit de les cacher. Se montrant de plus en plus froid avec elle, rien n’était plus pareil … Si bien qu’elle finit par lui préférer Etoile Nocturne. Et lorsque Sureau eut vent des rumeurs, sa rancœur n’en fut que plus grande.

Mais le Clan du Vent avait d’autres problèmes auxquels il devait faire face, et des conséquents … Un coup d’état se monta, préparé par le nouveau chef aveuglé par ses ambitions, et son lieutenant corrompu ; une véritable conspiration éclata une nuit d’été. L’air était oppressant, moite et étouffant, comme si la Nature elle-même se doutait de ce qui se tramait dans l’ombre. Les meneurs, avec leurs partisans, convoquèrent l’ensemble du clan et leur exposèrent leur plan pour la domination de la forêt ; eux avaient le choix entre les suivre ou être bannis. Entre trahir le Code du Guerrier ou ne plus en être un à jamais. Un certain nombre opta pour la solution de facilité, mais le reste du clan se rebella. « Traîtres ! » cria Sureau, qui le premier s’interposa entre eux. « Que la fureur du Clan des Etoiles s’abattent sur vous. » Et elle s’abattit. Le tonnerre, le vent, la pluie, les éclairs ; tous jaillirent et rugirent d’une seule voix. Le ciel s’ouvrit en deux et déversa sa colère – le message ne pouvait être plus clair. Les combats dans la clairière s’arrêtèrent immédiatement, car tous étaient bien trop effrayés pour oser défier leurs ancêtres. Le chef et le lieutenant, soudain sans soutien, se retrouvèrent acculés et encerclés, prêts à être assassiner sans ménagement. Mais Sureau s’interposa une fois de plus et les condamna à l’exil. Après de tels événements, le clan n’osa remettre en question la parole du guérisseur, la parole des Etoiles ; et c’est ainsi que furent chassés les dirigeants du Clan du Vent.

La tribu resta quelques temps ainsi, sans personne à sa tête, vivant dans une auto-gestion précaire. Il fallait un meneur, tous le savait ; mais le signe des Etoiles tardait à venir, si bien qu’on finit par croire qu’il ne viendrait jamais. Des rumeurs coururent sur une soi-disant malédiction planant sur le clan, qui sombrait peu à peu dans la déchéance. Alors il fallut prendre une décision, et ce fut Sureau qui la prit. Un matin il se leva, et sous le regard de tous, quitta le camp pour se rendre aux Hautes Pierres. A nouveau il rencontra les Etoiles, et à nouveau cela bouleversa sa vie. Car c’était lui qu’elles désignaient, lui qui était destiné à prendre la tête du Clan du Vent. Il reçut son nouveau nom, ses neuf vies et la légitimité d’un véritable chef. Pas pour autant apprécié par les siens, mais acceptés pour ce qu’il était devenu. Et c’est ici que nous en sommes, un an après l’événement, à l’aube de nouvelles aventures.


▬ Sherlucky ▬
Comment as-tu trouvé le fo' ? ▬ Loonfayer m'y a traînée de force..
Ton avis dessus ? ▬ Brr, mais qui a pondu cette horreur sur la bannière ? ♥ Non sérieusement j'adore les couleurs, et puis les lieux dans le RPG.
Codes ▬ Oké par Cro ! .. serioux ? xD




Dernière édition par Étoile de Sureau le Jeu 22 Mai - 17:01, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nuage de Chrysalide
Administratrice ◊ Ex-Guérisseuse du Tonnerre


Vos félins ♥
PUF ▬:
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire   Sam 10 Mai - 10:27

I SEE FIRE.

ENDING DE LA DESOLATION DE SMAUG. TREEES BON CHOIX.


COUCOU MA DESTI. BIENVENUUUUUUE <333333 Vasi, un lien, un liiiien ! Ta prez promets d'être couuul **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warrior-story.forumactif.org
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Sherlucky
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire   Sam 10 Mai - 10:35


    I AM FIRE
    I AM .. DEATH!
    Smaug est le plus sexy des dragons EVER.

    COUCOU RAINOUU. On a déjà un lien patate.  :bosseesclave: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boule de Miel
Administratrice ◊ Chef du Tonnerre.


Vos félins ♥
PUF ▬: Croket ▬ Cro'.
Nom(s) ▬: Étoile Nocturne ▬ Poussière de Soleil ▬ Petite Rivière ▬ Atome.
Légende ▬:

MessageSujet: Re: ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire   Sam 10 Mai - 10:40

Bienvenue ! :D
Hâte de voir la suite ! **

_________________
Boule de Miel
    Boule de Givre, Petite Étincelle are coming soon. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-wolf.forums-actifs.com/
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Nocty
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire   Sam 10 Mai - 19:09

Bienvenue Cher Chef du Clan du Vent ! :B

_________________


Petite Raison:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Sherlucky
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire   Mer 14 Mai - 12:17


    Merci ! ♥
    Il me manque plus que l'histoire ; je suis navrée du temps que je prends, mais j'ai une fin de trimestre plus que chargée ! J'essaie de terminer vendredi soir, sinon ce sera mercredi prochain... >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Complice du Cœur
Nouveau-né !


Vos félins ♥
PUF ▬:
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire   Mer 14 Mai - 19:28

Bienvenue ! Sa fait plaisir d'avoir un chef pour au Clan du Vent !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Sherlucky
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire   Mer 21 Mai - 20:35


    Merci Complice ! J'aime beaucoup ton pseudo d'ailleurs. *w*

    Et bien j'ai enfin fini ! Aujourd'hui, comme promis. What a Face *dies* Je suis désolée pour la lenteur, vraiment. Enfin j'ai pondu l'histoire ce soir, j'espère qu'elle vous va ! Rainou, je suis restée volontairement floue sur l'épisode avec ta perso, on pourra voir les détails ensemble. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boule de Miel
Administratrice ◊ Chef du Tonnerre.


Vos félins ♥
PUF ▬: Croket ▬ Cro'.
Nom(s) ▬: Étoile Nocturne ▬ Poussière de Soleil ▬ Petite Rivière ▬ Atome.
Légende ▬:

MessageSujet: Re: ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire   Jeu 22 Mai - 16:37

Tout est parfait ! Ne manque plus que le code ! ^^

_________________
Boule de Miel
    Boule de Givre, Petite Étincelle are coming soon. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-wolf.forums-actifs.com/
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Sherlucky
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire   Jeu 22 Mai - 17:04


    C'est fait. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boule de Miel
Administratrice ◊ Chef du Tonnerre.


Vos félins ♥
PUF ▬: Croket ▬ Cro'.
Nom(s) ▬: Étoile Nocturne ▬ Poussière de Soleil ▬ Petite Rivière ▬ Atome.
Légende ▬:

MessageSujet: Re: ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire   Dim 25 Mai - 20:39

Validée Lucky ♥

_________________
Boule de Miel
    Boule de Givre, Petite Étincelle are coming soon. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-wolf.forums-actifs.com/

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire   

Revenir en haut Aller en bas
 

ÉTOILE DE SUREAU ♦ i see fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Du nouveau sur la toile--L'autreTV.com
» Yosei, l'étoile du matin
» Vin de fleurs de sureau
» Recherche open : Fire & Shadow
» Boule de poil sur la toile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warrior's Story :: WHO ARE THEM ? :: WHO ARE YOU ? :: EN CIRCULATION. :: CLAN DU VENT.-