AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Débarquement... !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Aléas de la Vie
Destin & Maître du Jeu


MessageSujet: Débarquement... !   Jeu 21 Aoû - 8:45


Ils arrivent avec leurs gros monstres rugissants et s'arrêtent sur les berges les plus stables des marécages... Ils sortent en trombe des gueules de ces monstres puants mais désormais silencieux, comme endormis. Puis, se hurlant à la figure des mots incompréhensibles et des grognements, ils ouvrent les estomacs des machines infernales qui les ont transportées jusque ici, et en sortent d'étranges objets qui émettent divers sortes de bruits et de bip à des fréquences plus ou moins élevées. Ces sons stridents et réguliers sont désagréables pour vos oreilles. Tout ce raffut est effrayant. Mais que viennent donc faire les Bipèdes dans ce lieu qu'ils ont toujours déserté jusqu'alors ?

Ils sont une bonne dizaine à se partager le terrain.
Certains encensent le lieu d'un produit plus nauséabond que l'odeur pestilentielle du marais, asphyxiant ainsi les moustiques vivant là. Ce produit vous donne la nausée, vous picote la langue, froisse vos moustaches. De plus, ils n'y vont pas de main morte, eux porte d'horribles masques qui les immunise contre la fumée qu'envoie leur longue trompe de fer. Pendant ce temps, d'autres, accoutrés de la même manière, plante de longues tiges de métal dans le sol, se parlent, recommence un peu plus loin... Vous ne comprenez rien à leur manège... Ils restent là toute la journée, puis quand la nuit tombe, ils s'en vont, laissant derrière eux des cadavres de papiers grillées, des contenant transparents dans lesquels ils boivent et autres déchets non naturels.

Le pire, c'est que lorsqu'ils laissent leur chantier pour disparaître dans la nuit, ils laissent leurs dogues sur place, énormes molosses qui tournent en rond, obéissants et empêchent quiconque de s'approcher trop près de leurs installations... Ils sont au nombre de quatre. Deux au pelage fauve et aux oreilles tombantes, un cendré aux oreilles droites et un noir, identique au gris. Tous ont des crocs démesurés, et des muscles épais. Franchement. Ils sont flippants...


Et le lendemain, ils reviennent, et tout recommence de la même manière.
Cela ne semble pas très bon pour vous....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Débarquement... !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warrior's Story :: CORBEILLE. :: CORBEILLE.-