AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Vent Gris ♦ Lieutenant de la Rivière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Kachi'
Nom(s) ▬: Étoile des Vents & Petite Légende
Légende ▬:

MessageSujet: Vent Gris ♦ Lieutenant de la Rivière   Mer 30 Avr - 21:14


▬ VENT GRIS ▬



Nom ▬ Vent Gris.
Sexe ▬ Mâle.
Âge ▬ 63 lunes.
Taille approximative ▬ Une et demi à deux têtes de plus que la taille moyenne.
Famille ▬
Patte de Lierre – Mère (décédée)
Coeur de Lumière – Père (décédé)
Coeur de Fougères – Frère (décédé)
... - Autre frère aîné
Clan ▬ de la Rivière.
Rang ▬ Lieutenant.
Liens affectifs ▬ cherche un lien très amical avec une guerrière.
▬ Description Physique ▬


La première chose que l'on remarque lorsque l'on pose le regard sur Vent Gris, c'est sa taille, qui en impressionne plus d'un. Il est tout simplement bien plus grand que la moyenne, ce qui, disons le tout de suite, est loin d'être un avantage. Alors oui, c'est cool, ça en rebute certains qui voudraient l'attaquer, mais à part ça, ce ne sont que des complications. Déjà, ça le rend plus facilement repérable de loin, ensuite éviter les attaques est plus compliqué, vu que plus la cible est grande, plus il est difficile de rater celle-ci. Après, faire maximum deux têtes de plus que les autres matous, il est vrai que c'est extrêmement pratique pour intimider les intrus.

Ce que l'on remarque en second, voire en premier pour certains, c'est qu'il est borgne. Les légères cicatrices qui traversent son oeil à moitié fermé, mais laiteux ne sont pas faciles à manquer. Encore quelque chose qui impressionne, ou effraie, au choix. Mais pareil que pour la taille, ça n'est pas avantageux. Et cette fois, pas du tout. Il suffit d'un peu trop de bruit pour qu'il ne remarque pas votre arrivée par son côté aveugle, ce qui peut être clairement dangereux pour lui si vous avez de mauvaises intentions. Il a cependant appris à se mouvoir rapidement pour anticiper toute attaque par son angle mort, mais c'est un autre sujet.

Son oeil voyant est quant à lui, d'un beau et envoûtant brun-doré, calme et chaleureux. Son pelage est tigré, mais pas classique. Ses couleurs sont beiges-grises-brun clair, un mélange harmonieux et plutôt joli. Le bout de sa queue est par contre plus foncé, proche du noir, teinté de quelques poils plus clairs.

Côté corps et aptitudes physiques, Vent Gris est vif et attentif, relativement rapide, bien que de corpulence normale. Autrement dit, il est svelte et léger -mais plus lourd que d'autres vu sa taille- mais pas squelettique ou bien portant. Tout ce qu'il y a de plus classique pour un chat sauvage en forme, actif et bien nourri par ses chasses. Ses muscles se dessinent légèrement sous son poil mi-long, bien présents mais pas proéminents (encore heureux). Ses aptitudes à la chasse sont aussi bonnes que ses capacités au combat, bien qu'il ait plus facile à chasser le poisson que les rongeurs de la prairie.

▬ Caractère ▬


Ah, Vent Gris ! La première chose que l'on remarque à son sujet, c'est l'opposition parfaite de différentes parties de son caractère. Déjà, il adore le silence et la sérénité, tout en n'étant pas dérangé par le bruit si celui-ci n'est pas perturbateur dans une autre circonstance que celle de la recherche du calme. Il est même le premier à blablater vivement, avec sa grande gueule. Pas spécialement pour dire des conneries mais... disons qu'il n'est pas toujours sérieux et qu'il fait de l'humour de temps en temps, bien qu'il soit d'un grand calme en général. Ses méditations lui ont conféré une excellente maîtrise de lui-même, et vous voulez savoir quel est son autre truc pour faire le vide en lui-même et trouver la paix ? Regarder les escargots. Eh ouais, Vent aime beaucoup ces bestioles. Ça casse la classe, c'est ça ? Bah non. Depuis tout jeune, le grand chat prend plaisir à les observer. Leur lenteur lui rappelle sa rapidité, leur manque de précipitation lui rappelle qu'il a tout le temps devant lui, leur antennes sont amusantes à être détaillées. S'il n'est pas pressé, il est tout à fait capable de s'asseoir pour fixer le petit -ou gros- gastéropode pendant des heures. Il peut aussi bien méditer dans un coin tranquille ou autre lieu méditatif que comme ça, ça a exactement le même effet sur lui : il est assis, il regarde l'animal avancer à son rythme, et rien de plus. C'est tout. Il ne pense plus qu'à ça et tout le reste est enfoui au fond de son esprit.

Cependant à la moindre attaque physique à l'encontre de son clan, il sortira les griffes et dévoilera ses crocs. C'est bien la seule chose qui le mette réellement hors de lui. Quand quelque chose ne lui plaît pas, il le dit haut et fort, en haussant le ton s'il le faut, mais jamais en se montrant agressif le premier. Ses décisions sont sages et sa loyauté sans faille, mais sa morale constitue un défaut pour celle-ci. Vent Gris possède une certaine éthique, et si le meneur venait à dérailler pour une raison ou une autre et lui demander de faire quelque chose qu'il n'accepte pas, il ne le fera pas. Tout comme en cas de guerre ou d'attaque, si une décision lui semble irréfléchie et s'il ne parvient pas à faire entendre raison à son supérieur, il refusera catégoriquement de faire ce qui est ordonné, quitte à se faire punir. Vent Gris ne réagit pas comme cela à la légère, en cas de simple désaccord sans de lourdes conséquences, il acceptera, mais si des vies sont en jeu, s'il est sur et certain que l'acte n'est pas le bon, il ne faudra rien attendre de lui. Jusqu'ici, ça n'est jamais arrivé, il a toujours soutenu sa chef, et il espère que ça continuera ainsi. Malgré tout, si un sale job lui est confié – genre se débarrasser d'un solitaire trop perturbateur et persévérant – il l'effectuera sans poser de questions. Il fait ce qui doit être fait, même si ça ne lui plaît pas, et il le fait comme un pro.

Le matou est également un bon vivant. Déjà qu'il est parfois un peu trop franc – quand il dit ce qu'il pense, c'est rarement en mâchant ses mots – en plus de cela, il croque la vie à pleines dents. Il ne se laisse pas démoraliser par de petits problèmes, il prend les situations importantes au sérieux mais n'oublie pas que derrière ça, la vie est courte et le temps passe vite. Ses responsabilités passent avant tout le reste, ce qui n'empêche qu'il profite joyeusement de ce qui lui est offert, tout en gardant une certaine maîtrise de son mental de jeune. Il se montre sérieux en général, mais ses paroles peuvent être tout le contraire. Avec cela, Vent Gris est... un grand romantique. Genre un très grand romantique. Il croit que l'amour unique, l'âme soeur, existe, et que quand il la trouvera, elle sera – presque, bonjour Clan ! - toute sa vie. C'est mignon, et c'est un aspect de lui-même qu'il n'a pas vraiment l'occasion d'exploiter. Les jolies chattes l'aiment bien, mais lui n'est pas intéressé. Il se contente de leur dire gentiment – ah oui, il est très doux et gentil aussi – qu'il le saura quand il aimera vraiment une femelle. En fait, son esprit pense sincèrement que l'amour peut faire toute une vie, qu'il attend chacun d'entre nous, mais sans être naïf. Car il n'est pas stupide, l'amour c'est bien mais parfois ça ne marche pas. Ce n'était peut-être pas la bonne ou le moment et la mort guette chaque jour. Parfois on ne le trouve pas, et on peut vivre avec seulement celui de son Clan. Il ne faut pas se faire d'illusions, tout le monde ne pense pas comme ça.

Vent Gris est un chat respecté. Son statut de Lieutenant lui assure un respect particulier, mais il ne l'obtient pas pour rien. Son travail est exemplaire, ses aptitudes au combat, à la discrétion et à la méditation excellentes, ses décisions réfléchies et c'est un félin à la fois sage et de bonne compagnie, un peu l'ami qu'on aimerait tous avoir, si la franchise n'est pas un obstacle pour les susceptibles. Bref, il n'a pas été nommé à ce poste simplement parce qu'il est sexy (cf Champi, mais je sors). Mais ce qui le lui assure également, c'est son manque d'ambition. Le pouvoir, il s'en branle. Oui c'est vulgaire mais c'est le cas, ça n'a aucun intérêt pour lui. Il fait son boulot et son devoir, point, faut pas chercher plus loin.

Pour terminer, il faut savoir que Vent Gris n'en a strictement rien à foutre d'être borgne. Il l'est devenu en montrant son dévouement et sa loyauté, et en plus, il pense qu'elle le rend plutôt classe, cette cicatrice qui lui traverse l'oeil. En plus, les inconnus ont toujours tendance à croire que c'est un dur à cuir en le voyant, alors qu'en fait pas du tout. C'est vachement amusant de sortir une blague à un chaton qui flippe ou croit qu'il est super sérieux - genre le matou qui a affronté les méchants pas beaux et qui en est ressorti avec des cicatrices - pour le détendre et lui faire comprendre que le physique ne fait pas le chat.

▬ Histoire ▬


NOTE : les noms de cette histoire sont choisis au hasard, ils seront changés si besoin :3

« Nuage Gris ? Qu'est-ce que tu fais ? »
« Je méditais jusqu'à ce que tu arrives en faisant autant de bruit qu'un gros chien, grand frère. »

Le chat au pelage tigré paru surpris. Son regard passa des pattes de son petit frère au visage de celui-ci, qui venait de tourner la tête vers lui, apparemment ennuyé d'avoir été dérangé lors d'un moment aussi sérieux et requérant un silence quasi complet.

« Tu médites en regardant cette... chose ? »
« De un, c'est un escargot, et de deux, oui, ça fonctionne très bien d'ailleurs, tu devrais essayer. »

Nuage Gris prit un air vexé. Il croyait que son frère le connaissait suffisamment pour savoir qu'il usait de cette technique personnelle pour se vider et se détendre. D'un côté, ce n'était pas surprenant, si Coeur de Fougère l'aimait beaucoup, il n'était pas très attentif aux habitudes de son cadet. C'était d'ailleurs son plus grand défaut : son ancien mentor lui avait souvent répété que s'il continuait à être aussi distrait, ça finirait par lui retomber dessus. Le jeune chat finit par se lever sans manquer de lui coller une grosse lèche sur la joue. Il s'amusait souvent de sa taille. Bien qu'il soit âgé de douze lunes de plus que lui, Nuage Gris était un peu plus grand que son frère, issu de la précédente portée de leurs parents. Son mentor lui enseignait actuellement comme en faire atout. Car être grand, ce n'est pas spécialement une bonne chose. Ils retournèrent tous les deux au camp, sans oublier de rapporter quelques proies au passage tout en discutant de la dernière assemblée et des rumeurs qui couraient dans le Clan. Tous attendaient avec impatience, avec l'arrivée du printemps, que le chef annonce que sa compagne attend des petits. Ils se doutaient que ce serait pour cette année, ils pouvaient le sentir dans l'air. Quelque chose le leur disait. Tout comme l'apprenti savait que sa nomination de guerrier était pour bientôt. Cependant il n'était pas pressé, au contraire il estimait que ça arriverait lorsque le moment serait venu.

Ce qui arriva, une lune plus tard, alors qu'ils apprenaient une autre après que les petits de la compagne du chef étaient pour très bientôt : son ventre qui s'arrondissait chaque jour ne mentait pas. Sa nomination fut motivée par une petite bataille pour la protection du territoire entre lui, son mentor, et deux solitaires qui s'étaient introduits sur leur territoire Il n'en était sorti qu'avec quelques égratignures et son aîné s'était empressé de le féliciter pour son courage et ses excellentes techniques de combat qui avaient entre autre fait fuir en couinant les deux intrus. Dès leur retour, son mentor était allé parler au chef et le soir même, il était fait guerrier, prenant le nom de Vent Gris en rappel à ses mouvements silencieux qui se fondent dans le vent, comme s'il bougeait avec lui. Mais entre sa nomination et l'annonce d'une portée à venir, il n'y eut pas que des bonnes choses : le manque d'attention de son frère, lui était effectivement retombé dessus. Il n'avait pas été suffisamment attentif et ça avait été son tour de rencontrer un solitaire lors d'une partie de chasse, ce qui n'était vraiment pas de chance, il était fort rare de recevoir plusieurs de leurs "visites" en si peu de temps. Sauf qu'il n'avait pas fait le poids et un coup à la tête contre une pierre en tombant l'avait tué. Ce fut difficile pour le nouveau guerrier. Il était le seul survivant d'une fratrie de trois chatons ayant succombé à une maladie peu de temps après leur naissance, et s'il avait un autre frère aîné, c'était avec Coeur de Fougère qu'il s'entendait le mieux.

« Allez, laisse-moi venir, ce sera plus sympa à deux. »
« Non ça va, je voudrais aller me détendre un peu après, on se reverra ce soir. »

Il lui avait collé difficilement une lèche entre les deux oreilles alors que son cadet approuvait d'un mouvement de tête positif, et il était parti. Vent Gris s'était quant à lui proposé pour rejoindre une patrouille près de la rivière. Telle avait été leur dernière discussion, et le grand chat avait regretté de ne pas avoir insisté pour venir. Cependant il avait fait son deuil, sachant que son frère marchait toujours à ses côtés, même s'il ne le voyait pas. Cette simple pensée lui avait conféré le courage nécessaire pour accepter sa mort et ne pas se laisser emporter par la tristesse qu'il ressentait. On peut dire qu'il n'avait jamais aimé les solitaires, mais désormais, c'était bien plus sérieux que ça. Heureusement, la naissance de la portée du chef vint égayer l'événement qui de toute façon, avait été rangé dans un coin de son esprit où il ne le dérangerait pas.

Les lunes qui suivirent furent parmi les plus importantes de sa vie. Un mélange de joies et de douleurs. Tout d'abord, il ne tarda pas à se voir confié une aspirante, Nuage de Bouleau. Curieuse et vive, elle avait été une élève attentive et respectueuse. Il se souvenait toujours avec un sourire d'une de leur discussion, alors qu'ils étaient parti chasser ensemble.

« Pourquoi es-tu si grand, Vent Gris ? »

Le chat avait posé un regard amusé sur la jeune, qui le fixait d'un air interrogateur. On ne la lui avait encore jamais faite, celle-là.

« Parce que je suis né ainsi. C'est comme si je te demandais pourquoi tu as le pelage blanc. »
« Mais tu aurais pu être petit ? »
« Oui, pourquoi pas. »

Elle réfléchit un instant, s'arrêta et se tourna à nouveau vers lui.

« Tu aurais aimé être petit ? »
« Mmh, je ne sais pas, j'aime te regarder de haut. »

La petite lui sauta dessus avec une fausse expression vexée alors qu'il explosait de rire face à sa réaction. Vent, c'est mal de se moquer de la petite taille de ton apprentie, surtout alors qu'elle l'est plus que la moyenne. La journée s'écoula comme toutes les autres : dans le travail et les entraînements mais aussi avec le sourire. Bien avant qu'il ne parvienne à la fin de son apprentissage, ce qui n'était pas étonnant vu qu'elle n'était son élève que depuis deux lunes, Petite Pluie était nommée apprentie. Le lieutenant, qui fut choisi comme mentor pour la petite, était cependant trop occupé pour qu'il puisse assurer en permanence les cours de la jeune chatte, et elle se retrouva de temps en temps sous l'aile –enfin, la patte– du grand chat. Il la traita comme sa propre apprentie lors de ces quelques cours, lui enseignant ce qu'il fallait. Elle apprenait vite et bien, sans se prendre pour plus que les autres et ça lui plaisait.

Vint un jour de patrouille. Simple, banal, qui tourna en cacahuète. Il était parti avec Nuage Rouge, Nuage d'Automne, Bois de Sapin, Nuage de Pluie (nom à changer) et sa mère, Croc Blanc. Rien de bien particulier, ce n'était que la routine. Jusqu'à ce que la chatte propose que les apprentis passent un petit test d'aptitudes à la chasse. Il se souvenait que durant son apprentissage, il avait toujours aimé cette partie et donnait à chaque fois le meilleur de lui-même. D'un regard, les trois guerriers décidèrent de quel novice suivre et c'est ainsi qu'il s'engagea à la suite de l'apprentie. Vent Gris n'avait pas fait attention à dissimuler son odeur, du moment qu'il restait éloigné, celle-ci ne causerait pas de problème à sa chasse. Il ramassait les proies une à une, les attrapant entre ses dents par la queue pour pouvoir en porter plusieurs. Il observait en même temps la jeune de loin, satisfait de ses techniques, parfaitement réalisées. C'est qu'elle irait loin, cette petite.

Mais alors qu'il déterrait une autre souris, il entendit de l'agitation, plus loin. Automatiquement, il dressa les oreilles et s'aplatit contre le sol, se faufilant rapidement entre les hautes herbes juste à temps pour apercevoir Nuage de Pluie enfoncer ses crocs dans le cou d'un solitaire. Un instant, il crut qu'elle continuerait à avoir le dessus, mais elle le perdit : elle se retrouva sous l'intru qui lui blessa la patte. Il n'en fallu pas plus à Vent Gris pour jaillir hors des herbes après être passé sous un tronc, rentrer dans le solitaire de tout son poids avant de l'agripper à la gorge et l'envoyer valser plus loin d'un puissant mouvement de la tête, ce qui lui laissa un répit suffisant pour se placer de manière protectrice devant la jeune, la queue battante, les oreilles aplaties, le regard menaçant et les poils hérissés. Déjà qu'il faisait deux têtes de plus que son adversaire, avec le volume c'était encore pire. Il feula avec agressivité, les babines retroussées sur ses crocs blancs : on ne touche pas à la fille du tianzi. Ils commencèrent à se tourner autour, chacun détaillant l'autre, tentant de trouver un point faible. Alors ils bondirent, toutes griffes dehors. Vent Gris analysait chacun de ses mouvements et esquivait avec agilité, attendant le bon moment pour attaquer à son tour. Quand il le trouva, il s'en prit à nouveau à la gorge du rouquin qui n'apprécia pas et se débattit à coups de pattes. Ils se séparèrent, avant de sauter à nouveau. Cette fois, le solitaire le prit de court en usant de sa taille pour se glisser subtilement sous le ventre du grand chat, forçant celui-ci à se retourner brusquement pour faire face à son adversaire. Erreur. Le coup jaillit, lacérant son oeil. La douleur lui fit pousser un miaulement qui l'exprimait et il recula en se recroquevillant, à la recherche d'un court instant pour reprendre son souffle. Il entendit Nuage de Pluie hurler son nom, et il devina que le solitaire se considérait victorieux et prêt à l'achever.

Il y eut un bruit et un gargouillement, suivi du son d'un corps s'écroulant au sol. Le guerrier leva les yeux. Enfin, l'oeil. Un frisson le parcouru quand il se rendit compte qu'il ne voyait plus de celui qui avait été touché. Il espéra que ce n'était que le sang qui lui brouillait la vue, mais il ne fallait pas se faire trop d'illusions : la douleur ne le trompait pas. Nuage de Pluie apparut dans son champ de vision, la patte amochée. Rien de grave cependant. La jeune chatte s'inquiétait plus pour lui que pour elle, c'était mignon.

« Eh, du calme, Nuage de Pluie, on dirait que c’est toi qui a été touchée ! »

Un léger rire fataliste le secoua. Mais honnêtement, il s'en fichait. Il avait fait son devoir, ce n'était qu'une blessure. Bon d'accord, qui l'empêcherait sûrement de voir de cet oeil à l'avenir, mais on apprenait aux membres du Clan d'user de leurs sens et surtout écouter depuis toujours, il lui suffirait d'user de ces techniques plus souvent, comme leur premier chef les utilisait en permanence. Enfin bref, il ne se faisait pas un sang d'encre là-dessus et ne se lamentait pas sur son sort, au contraire, il était heureux d'avoir pu empêcher Nuage de Pluie de se faire ouvrir le cou. Il aurait fait de l'humour là-dessus s'il n'avait pas eu aussi mal. Son regard tomba alors sur le corps du solitaire. Tss. Il ne les avait jamais appréciés. Le grand chat vit de la culpabilité dans le regard de l'apprentie. Une culpabilité inutile. Elle lui avait sauvé la vie et la sienne, il n'avait eu que ce qu'il méritait, et il le lui fit savoir, d'un ton calme.

« Mais, le Code du Guerrier dit que … »
« Dit qu’un chat honorable ne tue pas un chat honorable, sauf si sa vie ou la vie de l’un des siens est menacée. Or, ma vie était menacée, et la tienne aussi. Puis, c’est un solitaire, pas un chat honorable. Ne te tracasse pas, va. Aide-moi, on va ramasser tes proies et retourner au campement. »

Instant sagesse. Vent Gris était comme ça. Il savait passer de l'humour au sérieux et de l'humour à la sagesse que les codes du Clan des Étoiles lui avait conféré d'un coup, sans prévenir. Le matou tigré se leva, d'abord perturbé par cette vue coupée en deux, il ramassa quelques souris, avant de s'engager vers le point de départ, au côté de la jeune chatte. Une fois rentré et après avoir expliqué au moins cinq fois ce qu'il s'était passé, le guérisseur déclara après les soins qu'effectivement, ce solitaire l'avait bien eu : sa vue de cet oeil était perdue, et il n'y avait rien à faire, sinon éviter toute forme d'infection. M'enfin, de toute façon, ce n'est pas comme si ça le perturbait. Oui c'était bizarre au début, mais il usait de ses sens et c'était comme si rien ne s'était passé. Sérieusement, il n'allait pas pleurnicher sur un malheureux oeil qui ne lui manquait pas vraiment. Son seul regret, c'est que n'étant pas toujours attentif, particulièrement dans le camp, il avait désormais tendance à sursauter dès qu'on l'abordait en arrivant par derrière et du mauvais côté. Cet événement avait on ne peut plus resserré ses liens avec la jeune Nuage de Pluie, qui ne cessait de s'assurer qu'il allait bien, surtout les premiers jours. C'est à force d'auto-dérision et de gestes affectifs qu'il lui avait bien fait comprendre qu'il ne lui en tenait pas du tout rigueur. Après tout, elle était tombé sur ce solitaire par hasard, elle avait fait son devoir et lui le sien en la protégeant. Le seul à blâmer, c'était l'intru.

La chatte finit, bien sûr, par devenir guerrière, en même temps que sa propre apprentie. Elle furent nommées Goutte de Pluie et Fleur de Bouleau, de jolis noms. Et encore plus tard, on lui confia un autre aspirant, Nuage de Roche, un jeune chat ayant sérieusement besoin d'être décoincé. Goutte de Pluie s'étant vue attribuée son premier apprenti également, il leur arriva d'aller entraîner leurs élèves ensemble, en profitant pour rire et se détendre, notamment en plaisantant sur son éborgnement et sa prétendue mocheté, ce qui les faisait autant sourire que leurs apprentis, bien que Roche mit un peu de temps à se détendre concernant ce sujet qu'il estimait sensible. Encore un à qui Vent Gris dû montrer que son "invalidité" était loin d'être un sujet tabou, et qu'au contraire, il s'amusait à en rire.

Jusqu'à la mort du chef Étoile de Lumière, ce fut la routine. Les patrouilles, la chasse, les assemblées, les entraînements, tout cela dans la bonne humeur et en bonne compagnie. Son amitié avec Goutte de Pluie grandissait chaque jour. Tout le temps passé ensemble, les discussions et les déconnades –il se demandait parfois si son âge mental n'était pas celui d'un jeune chat, du haut de ses quatre ans tout juste atteints– avaient renforcé leur relation. Platonique notons-le, contrairement à ce que le Clan -allez, disons toute la forêt- semblait croire. Griffe de Roche était guerrier depuis plusieurs lunes, et il s'était pour la troisième vu remis une aspirante. Qui posait beaucoup de questions, autant personnelles que sur son entraînement.

« Vent Gris ? »
« Oui, Nuage de Coton ? »

L'apprentie, âgée de seulement six lunes, lâcha d'une traite :

« Pourquoi tu ne dis pas à Goutte de Pluie que tu l'aimes ? »

Vent manqua de s'étouffer avec son morceau de souris, alors que les oreilles les plus proches se tournaient vers eux. Merci, petite. Ah, s'il savait que Pluie subissait le même genre de choses sur ce sujet. Le matou tigré leva les yeux au ciel, bien que l'un ne vit rien, l'air de ne pas du tout savoir de quoi elle voulait parler, ce qui était le cas. Il ne se sentait pas amoureux de la guerrière. N'empêche que ça soulevait en lui quelques questions. Il avait toujours crû fermement que l'amour était un coup de foudre. Que dès qu'il la verrait, il saurait. Mais et si parfois, l'amour se trouve juste à côté de soi, mais qu'on ne s'en rend pas compte ? Et s'il fallait un déclencheur pour que la vérité saute aux yeux ? Enfin, à l'oeil ? En tout cas, s'il aimait Goutte de Pluie sans vraiment s'en rendre compte, son coeur ne lui avait pas encore signalé qu'il ressentait pour elle plus qu'une profonde amitié. Et il s'en tiendrait à cela, sans se poser plus de questions sur eux. C'était son amie, sa meilleure amie peut-être, mais point. Aussi préféra-t-il mettre fin à la discussion à peine commencée. À sa manière.

« Mais comment pourrais-je lui dire, Nuage de Coton, si c'est toi que j'aime ? »

Grand sourire aux crocs éclatants. Les chats alentours pouffèrent alors que la jeune chatte au pelage gris et blanc ne savait que répondre, ne comprenant pas immédiatement qu'il n'était pas sérieux, en tout cas dans le sens où elle l'entendait. Plus tard dans la journée cependant, il ne souriait plus. Alors qu'il mangeait seul, le lieutenant était revenu rapidement au camp après n'avoir commencé une patrouille que depuis quelques minutes avant d'entrer dans la tanière du chef. Il allait mal, ces derniers temps, et Vent Gris sentait que cette précipitation n'était pas de bonne augure. Pas du tout. Quand le lieutenant du Clan sortit avec l'honorable chat sur son dos pour le déposer au centre de la clairière, le grand chat tigré se leva et s'approcha du promontoire sur lequel il venait de sauter. Il le fixa dans les yeux, sérieux, désolé et respectueux. Les épaules voûtées et la tête basse. C'était une lourde perte pour le Clan que de voir que leur chef adoré s'en était allé. Il annonça officiellement la nouvelle avant de se coucher contre son ancien supérieur. Les chats vinrent fourrer leur museau ou donner une lèche à leur chef bien aimé avant de s'éloigner, laissant les plus proches en paix dans ce moment difficile. Vent Gris fit de même : il donna un lèche respectueuse sur l'épaule du vieux matou mais prit le court temps de frôler du museau les oreilles du futur chef, lui signalant son soutien, avant d'aller s'asseoir à l'écart, où il resta pour toute la nuit, jusqu'à ce qu'il le regarde partir vers sa destinée.

Deux lunes passèrent avant que le nouveau lieutenant, déjà vieux au moment de sa nomination et donc plutôt mal choisi, bien qu'il ne doutait pas de sa sagesse, ne demande sa "retraite" auprès du meneur qui, bien entendu, la lui accorda. Il l'annonça à minuit, et cette nouvelle ne fut pas vraiment une surprise. On n'entendit plus une mouche voler alors qu'il s'apprêtait à révéler le nom de son nouveau bras droit. Vent Gris était assis, serein, sans trop se poser de questions. Il ne s'attendait rien et ne spéculait sur personne, se contentant de se dire que quel que soit son choix, il le respecterait. De toute façon, il savait qu'elle ne choisirait pas à la légère -quoi que... Or, les mots retentirent tels il ne les avaient pas du tout imaginés. Il secoua les oreilles, baissa la patte qu'il était entrain de lécher et leva le regard vers la meneuse, un peu perdu sur le coup, avant de réaliser et d'écarquiller l'oeil, et d'accueillir avec surprises les félicitations qui fusaient déjà, ses anciens apprentis en tête. Voilà ce qu'il se passe quand on ne pense pas à soi-même et que l'on entend ces mots :

« C'est Vent Gris qui me secondera désormais. »


▬ Kachi' ▬
Comment as-tu trouvé le fo' ? ▬ Via Loonfayer sur deviantArt :3
Ton avis dessus ? ▬ Très cool, j'ai hâte de voir ce qu'il va devenir !
Codes ▬ Je déteste me laver.



_________________


Dernière édition par Vent Gris le Dim 1 Juin - 10:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kachiwho.deviantart.com
avatar
Boule de Miel
Administratrice ◊ Chef du Tonnerre.


Vos félins ♥
PUF ▬: Croket ▬ Cro'.
Nom(s) ▬: Étoile Nocturne ▬ Poussière de Soleil ▬ Petite Rivière ▬ Atome.
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Vent Gris ♦ Lieutenant de la Rivière   Mer 30 Avr - 22:46

Qu'il est beauuuu *^*
Jsuis fan ! Si tu veux j'ai Poussière de Soleil, en guerrière, but well ctune Tonnerre :I
Vite la suite, pour rp !

_________________
Boule de Miel
    Boule de Givre, Petite Étincelle are coming soon. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-wolf.forums-actifs.com/
avatar
Nuage de Chrysalide
Administratrice ◊ Ex-Guérisseuse du Tonnerre


Vos félins ♥
PUF ▬:
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Vent Gris ♦ Lieutenant de la Rivière   Jeu 1 Mai - 6:59

Bienvenue Kachi. <3

Super personnage, je need un lien ! =D Et puis, j'ai pour projet que Fleur Sauvage ait son harem personnel, tu veux en faire partie ? 8D Très belle histoire aussi, je suis fan, je vais juste te demander de changer le nom de Croc Jaune ! (elle est dans le premier cycle, et est quand même assez importante :B) Juste ... Qu'est ce qu'un tianzi ? °° Cey marrant °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warrior-story.forumactif.org
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Kachi'
Nom(s) ▬: Étoile des Vents & Petite Légende
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Vent Gris ♦ Lieutenant de la Rivière   Jeu 1 Mai - 14:19


    Merci ! : D
    Awh, j'ai oublié de préciser "de la Rivière" xD

    Merci beaucoup ! :3 Ce sera avec plaisir. \o/
    Awi je n'ai pas fait attention, je changerai ça une fois sur mon ordi ! Ainsi que tianzi, qui est un autre nom pour "chef". En fait cette réécriture de son histoire est basée dans un contexte asiatique avec une hiérarchie des clans différente, j'ai du tout changer pour que ça passe ici, mais j'ai oublié quelques trucs apparemment, comme tianzi et panda xD

    Edit : Vuala. Plus que le physique.
    Re-Edit : Fini. :3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kachiwho.deviantart.com
avatar
Nuage de Chrysalide
Administratrice ◊ Ex-Guérisseuse du Tonnerre


Vos félins ♥
PUF ▬:
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Vent Gris ♦ Lieutenant de la Rivière   Jeu 1 Mai - 15:09

Et bien, validée ! =D Superbe présentation ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warrior-story.forumactif.org
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Kachi'
Nom(s) ▬: Étoile des Vents & Petite Légende
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Vent Gris ♦ Lieutenant de la Rivière   Jeu 1 Mai - 16:31


    Merci beaucoup \o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kachiwho.deviantart.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Vent Gris ♦ Lieutenant de la Rivière   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vent Gris ♦ Lieutenant de la Rivière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♠ Nomination du nouveau lieutenant de la Rivière ♠
» Pour être lieutenant de la rivière =)
» [Évent été 2016] Qui sème le vent récolte la tempête | Rivière
» [Les loups se retirent...] Courtes Jambes contre Loups Gris [Prio : Aetius]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warrior's Story :: WHO ARE THEM ? :: WHO ARE YOU ? :: EN CIRCULATION. :: CLAN DE LA RIVIÈRE.-