AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Patrouille à la frontière du Tonnerre ( Tonnereux conviés ;) )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Âme Bohème
Chaton ♥


Vos félins ♥
PUF ▬: Crêpe
Nom(s) ▬: Âme Bohème & Nuage du Volcan
Légende ▬:

MessageSujet: Patrouille à la frontière du Tonnerre ( Tonnereux conviés ;) )   Jeu 14 Aoû - 14:06

    Pour les membres du Tonnerre qui voudraient participer, je vous demanderais d'attendre qu'on soit arrivés à la frontière pour poster, même si ça va de soi, je préfère préciser au cas où (a). si Jardin d'Éden ne participe pas, je me contenterais de dire qu'il a décliné la proposition de Bohème.


PATROUILLE OMBRE / TONNERRE
Elle se levait, plus déterminée que jamais. Aujourd'hui, elle organiserait une patrouille. Mais celle-ci n'était en aucun point semblable à celles qu'elle avait dues expédier depuis sa nomination. Cette fois-ci, cette patrouille pourrait bien enclencher un combat, si un chat du Tonnerre se présentait. Même Âme Bohème était sensible à la pression qui régnait dans le campement. Elle était d'ailleurs heureuse d'avoir un excellent prétexte pour s'en éloigner. Elle avait tendance à fuir tout ce qui lui déplaisait, comme la bonne enfant qu'elle était.

Elle avait dû multiplier les patrouilles envoyées à la frontière du Tonnerre, ces derniers temps, sous les conseils judicieux de sa sœur. Elle prenait désormais sa tâche très au sérieux, et tentait de ne pas se laisser déconcentrer par ce qui l'entourait. Malheureusement, la lieutenante était bien loin de savoir se contrôler, et elle avait dû être rappelée à l'ordre plusieurs fois par Étoile des Vipères et Esprit des Chimères. En effet, elle avait récemment profité d'une journée ensoleillée pour aller se dorer au soleil, chose qui n'avait pas eu l'air de contenter beaucoup de monde. Elle avait été surprise. Elle n'avait donc pas le droit à un jour de congé ?

Bohème boudait beaucoup également, ces derniers temps. Elle n'aimait pas rester au campement, à donner directives sur directives, et à répondre à des questions qui lui semblaient étonnantes. Par exemple, on lui avait demandé il y avait peu si on pouvait " la déranger quelques instants ", alors qu'elle ne faisait absolument rien. Mais toujours était-il qu'il en était de son devoir. Elle n'avait beau n'avoir rien demandé, il paraissait que " c'était ainsi ".

Elle se dirigea tranquillement vers la tanière des guerriers, et éveilla Feuille Endeuillée avec douceur.

« - Feuille Endeuillée ... Désolée de te réveiller, mais nous devons aller en patrouille. Je t'attends dehors, essaie de ne pas trop tarder. »

Sans attendre un instant, elle rallia la tanière des apprentis, bien décidée à faire participer Nuage de Chrysalide. Étoile des Vipères lui avait dit qu'un peu d'exercice ne lui ferait pas de mal, et Âme Bohème aimait beaucoup parler avec elle, même si elles ne semblaient pas toujours être sur la même longueur d'onde. Elle savait que désormais, elle ne pouvait plus supporter le mâle qui l'avait jetée à terre lors de l'Assemblée. La lieutenante effaça rapidement ces souvenirs de sa tête. Ce n'était pas maintenant qu'il fallait y penser.

Elle se fraya un chemin entre les corps endormis, et poussa délicatement l'apprentie du museau.

« - Nuage de Chrysalide ... Nous allons faire une patrouille à la frontière avec le Clan du Tonnerre. Tu en fais partie, alors lève-toi vite, Feuille Endeuillée et moi t'attendons dehors. »

Elle sortit de la tanière et vit du coin de l'œil Jardin d'Éden. Elle l'aimait bien, même si sa compagnie la dérangeait étrangement. Elle jeta un regard circulaire à la clairière, et il lui sembla le plus apte à venir se joindre à eux pour la patrouille. Elle ne prenait pas en compte la vigueur du guerrier, sans quoi elle ne l'aurait jamais enrôlé, mais plutôt sa capacité à se montrer sûr de lui et ferme. Ou bien elle le faisait par inconscience, tout simplement.

« - Bonjour, Jardin d'Éden, ça te dirait de venir en patrouille avec nous ? Avec Feuille Endeuillée et Nuage de Chrysalide, on va longer le chemin du Tonnerre pour voir s'il y a trace du passage de Fleur Sauvage ou d'Étoile Nocturne. »

Elle inclina la tête sur le côté, tout sourire, prête à l'entendre accepter comme à l'écouter refuser avec véhémence. Elle ne prenait pas les refus comme une attaque personnelle, et elle trouverait bien quelqu'un d'autre si le guerrier refusait de les suivre.

_________________
Si quelqu'un aime une fleur qui n'existe qu'à un exemplaire dans les millions d'étoiles, ça suffit pour qu'il soit heureux quand il les regarde. Il se dit : " Ma fleur est là quelque part ... " Mais si le mouton mange la fleur, c'est pour lui comme si, brusquement, toutes les étoiles s'éteignaient ! Et ce n'est pas important ça !

Antoine de Saint-Exupéry
Nuage du Volcan :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille Endeuillée
Nouveau-né !


Vos félins ♥
PUF ▬: Raphie ➳ Dieu
Nom(s) ▬: What ?
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Patrouille à la frontière du Tonnerre ( Tonnereux conviés ;) )   Lun 18 Aoû - 17:11


▻▹ Patrouille à la frontier du Tonnerre ◃◅
« J’interdis l’autorisé et autorise l’interdit.»

Dormir. Cela pouvait paraître au premier abord très futile pour la guerrière mais néanmoins c’était essentiel. Elle savait qu’aujourd’hui elle allait de nouveau patrouiller, alors il fallait qu’elle se repose. Son corps le réclamait et elle se connaissait bien. Elle devait faire une pause. Personne n’irait le lui reprocher. Le gibier lui-même devait en être ravi. Alors dans son habituelle discrétion elle pénétra la tanière des chasseurs où elle rejoint sa litière. Elle ne fit pas de manière et s’y allongea. Elle fit sa toilette en fermant les paupières. Son esprit ne cessait de vagabonder vers les différentes secousses qu’avaient subies les clans lors de la dernière assemblée. L’air lui-même semblait être devenu plus lourd. Elle se demanda quel avenir attendait son clan. Agacée elle mit fin à sa toilette. Elle scruta dans la pénombre les corps endormis autour d’elle. Elle vit celui de son frère. Son frère. Il ne l’était plus vraiment depuis leur dispute. Elle ressenti un profond dégoût et préféra détourna le regard. Sentant qu’elle ne pourrait rien faire de plus pour son clan aujourd’hui, elle s’autorisa enfin à prendre part au sommeil réparateur qu’offrait l’Obscure.

Le néant. Elle ne rêvait pratiquement pas. Dans l’éveil ou bien dans le sommeil elle n’autorisait pas son esprit à se laisser en proies à ces futilités. Pourquoi rêver si on n’a pas de rêves ? Aussi tout ne fut que noirceur. Un noir calme, apaisant. Mais aussi chaleureux. Sûrement que la chaleur émanait de tous ces corps enchevêtrés dans la tanière mais dans son sommeil il lui parut clair que c’était ce silence nocturne qui la réchauffait. Ce noir lui était familier. Un noir de solitude où elle pouvait s’abandonner corps et âme. Mais elle savait qu’il ne durerait pas éternellement. Si elle dormait peu, elle appréciait plus que quiconque cette sensation de repos. Alors elle se fatiguait chaque jour un peu plus, sans doute pour, inconsciemment, jouir du plaisir d’un repos plus profond. Mais toute bonne chose à une fin, aussi elle sentit bientôt le parfum pétillant de lieutenante venir lui titiller les narines. S’en suivit alors une voix douce et tendre qui vint flotter aux oreilles de l’endormie.
« - Feuille Endeuillée ... Désolée de te réveiller, mais nous devons aller en patrouille. Je t'attends dehors, essaie de ne pas trop tarder. »

C’est l’heure. Elle étira ses membres dans un craquement matinal. Elle avait hâte de s’élancer à pleine vitesse dans la forêt afin de montrer à Âme Bohème la trace qu’elle avait sentie l’autre nuit. Elle savait que son entretien avec la meneuse la veille avait renforcé les tensions entre les clans. Si effectivement les foudroyés se permettaient une provocation appuyée sur la frontière, il y aurait un retour. Elle se leva et contracta ses muscles. Il ne fallait pas perdre plus de temps. Elle sortit du gîte des guerriers et vint se mettre à l’entrée du campement. Les rayons du soleil vinrent réchauffer son pelage. Elle ferma les yeux et attendit, toujours en silence. Elle entendit des pas s’approcher d’elle, très léger. Il devait s’agir de l’apprenti de leur chef. Elle avait insisté pour que les guerrières l’emmènent. Sans ouvrir les paupières elle la salua d’un battement de queue. Elle entendait au loin sa lieutenante se diriger vers un autre membre du clan.Un. Les poils de la guerrière se hérissèrent. Elle allait de voir faire en sorte que ce dernier ne l’approche pas trop. Non pas qu’elle n’aimait pas Jardin d’Eden. A vrai dire elle n’avait jamais pris le temps d’apprendre à le connaître. Mais c’était un mâle. Donc elle s’arrangeait toujours pour l’éviter. Âme Bohème revint. Elle allait lui rendre son verdict sur la participation ou non du guerrier à cette patrouille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille Endeuillée
Nouveau-né !


Vos félins ♥
PUF ▬: Raphie ➳ Dieu
Nom(s) ▬: What ?
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Patrouille à la frontière du Tonnerre ( Tonnereux conviés ;) )   Dim 5 Oct - 12:57

Up ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Patrouille à la frontière du Tonnerre ( Tonnereux conviés ;) )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Patrouille à la frontière du Tonnerre ( Tonnereux conviés ;) )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» L'ambassadeur dominicain dément la fermeture de la frontière par son pays.
» Menace de paralysie des activités à la frontière haïtiano-dominicaine à partir d
» patrouille de griffe de panthère
» le Tonnerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warrior's Story :: TERRITOIRES NEUTRES. :: LE CHEMIN DU TONNERRE.-