AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 « Pourquoi ? » [PV : Étoile Nocturne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Nocty
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: « Pourquoi ? » [PV : Étoile Nocturne]   Dim 3 Aoû - 11:24


Petite Raison

Pourquoi ?
PV → Étoile Nocturne

Pourquoi ? Être ou ne pas être. Tel est la question, dit-on. Mais la question la plus importante n'est telle pas le "pourquoi" du comment ? Le pourquoi nous sommes sur Terre. Le pourquoi nous sommes nés. Le pourquoi faire ce choix plutôt qu'un autre. Le pourquoi de l'existence, du Code du Guerrier, des Clans, des coutumes... Tant de question, tant de choses à savoir et trop peu de savoir présent dans les esprits. Personne n'ayant réellement réponse à tout. Pas même le Clan des Étoiles. Pas même les dieux auxquels croit les bipèdes. Pas même les bipèdes eux-mêmes. Pas mêmes les grands génies de ce monde. Il faut se contenter du savoir que l'on a, du savoir accessible. On a beau demander la lune, jamais nous ne l'aurons. Aussi bien que le savoir suprême. Celles et ceux qui comprennent cela on déjà fait un grand pas vers la raison et la sagesse. Ils ont compris quelque chose d'essentiel à la vie. Les autres, ils ont ratés quelque chose, ils sont passés trop vite devant. Parfois, on peut encore rattraper le coup, mais parfois, il est trop tard. Dommage. Tant pis. Je ne suis pas de ces personnes. Et disons que je peux bien me ficher de ce que les autres pensent, du moins, ce ne sont pas mes affaires et je trouve fort impoli de trifouiller dans leur esprit, de leur poser des questions auxquelles, ils ne pourraient pas répondre ou des questions qui font mal. Je ne suis pas ce genre de personne. Non, je suis une personne respectable. Je fais, à travers ma présence, mon attitude et mes pensées, transparaître la raison.

Je quitte mes rêves, mes belles illusions, mes chimères insensées pour rejoindre la Terre, mère de la raison. Mes petits yeux ambrés s'ouvrent sur la pouponnière et sur mes frères. Mes deux pupilles mettent un petit moment à s'accoutumer à la lumière et donc à se rétracter. Si seulement, elles pouvaient passer la deuxième, on ne passerait pas autant de temps à se lever. On perd vraiment du temps, inutilement, si je puis dire. M'enfin. Lorsque je peux enfin discerner les choses clairement, la première chose que je vois, c'est une des pattes de Boule de Feu, qui m'arrive en pleins sur le museau. J'encaisse le coup et ne bronche pas. Rien ne sort de ma bouche, pas un cri, pas un son. Je ne lui en veux pas. Je sais bel et bien qu'il dort et qu'il ne l'a sûrement pas fait exprès. Les rêves mouvementés peuvent tourmentés plus d'un chat, d'ailleurs, je n'en fait pas exception. Je souris. Je suis heureuse. Heureuse de me voir autour de ma famille. Bien sûr, Étoile Nocturne, mon père, ne vit pas continuellement à nos côtés, mais j'ai au moins maman et mes deux frères, Boule de Feu et Petit Firmament. Et tant qu'il vient de temps à autre, ça me suffit. C'est tout à fait compréhensible le fait qu'il ne puisse pas venir trop souvent nous voir. Il a des responsabilités et il doit se plier à son rôle. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire aujourd'hui ? Je pourrais attendre que mes frères se réveillent pour pouvoir jouer avec eux ? Oui, mais encore faudrait-il que les deux pairs se réveillent.

En ce moment, ils dormaient d'un sommeil de plomb et se levaient tard dans la matinée pour manger. Après quoi, s'ils n'étaient pas trop fatigués, ils sortaient jouer. Et encore. Et puis, quand je parle de jeux, ce n'est parfois ni plus ni moins que de la bagarre et moi, je n'aime pas ça. A croire qu'ils le font exprès pour que je ne prenne pas part au jeu. Mais bon, je crois que je me fais des idées, mes frères ne sont pas mesquins, ils s'amusent plus à ce jeu là, c'est tout. Et puis, après tout, ce sont des garçons et les garçons sont différents des filles, ils ont d'autres envies et d'autres préférences. Voilà qui me convenait parfaitement. Pendant que je discutait ou pensais, ils jouaient ou se bagarraient. C'était très bien ainsi. Un dilemme s'opposa alors à moi. J'avais le choix entre rester dans le nid de mousse et attendre ou bien sortir prendre un peu l'air et les attendre dehors, ce qui serait mieux, mais qui énerverait sûrement maman, car elle aurait peur de m'avoir perdu. Or, je ne voulais faire de tort à personne moi. Je ne voulais pas me montrer méchante ou bien égoïste. Car oui, si je sortais sans prévenir, c'était de l'égoïsme parce que je ne prévenais pas maman et donc, elle allait avoir peur et je n'aurais pensé qu'à mon plaisir de sortir et pas à ce qu'elle pourrait éprouver. D'autre part, je ne pouvais pas que penser aux autres. Je ne pouvais pas caller mon rythme de vie sur celui des autres. Je devais quand même pouvoir faire des choses de mon propre chef.

Une longue réflexion s'imposa. Pesant le "pour" et le "contre" de chaque situation, je mis un temps fou à tout prendre en compte. En même temps, j'avais tout le temps pour réfléchir. A en croire le peu de luminosité qui perçait à l'entrée de la pouponnière, il ne faisait pas bien jour dehors et donc, il n'était pas si tard que cela. Je dirais même que l'aube finissait tout juste, et encore. Faire un choix. Il fallait que j'en fasse un. Et puis, qu'est-ce que je ferais une fois dehors ? J'observerais, en rêvassant, le ciel ? J'attendrais ? Donc pourquoi ne pas rester ici. Parce qu'il fait plus sombre ? Parce qu'on se sent pris au piège ? Peut-être. Si je prenais le risque de sortir, il me fallait trouver une excuse et trouver une occupation digne de ce nom. Et si... Et si je rendais visite à papa ! Cela changerait la donne ! Maman ne me disputerait sûrement pas pour cela. Si j'avais une bonne raison, elle ne pouvait pas me punir. Mais si papa dormait lui aussi ? Est-ce qu'il devrait ? Un Chef ne devait pas être réveillé suffisamment tôt pour son Clan ? Je ne sais pas. Je pense que je suis trop jeune pour savoir. Je n'ai pas les connaissances nécessaires pour réfléchir à ce sujet. Mais avec l'aide de papa, qui sait, peut-être que je pourrais. Il m'ouvrirait sûrement des portes de réflexion et je pourrais m'épanouir davantage ! Oui ! C'était décidé, j'allais rendre une petite visite à papa.

Ma décision prise, je m'extirpai en douceur de l'étreinte de maman et puis du nid de mousse. Aussi délicate et douce qu'une plume, je ne bousculai et ne réveillai personne. Fière de ma délicatesse, je sortis la queue haute de la pouponnière. Dehors, une bise me fit frissonner. Je levai la tête et fixai le ciel. Le Soleil ne semblait être nulle part. Partout, dans le ciel azuré, des nuages semblables à du coton. L'un d'entre eux devaient sûrement recouvrir le Soleil et c'est pourquoi il faisait si sombre et si frais. Quelques secondes plus tard, le Soleil fit son apparition, il se dégagea d'un épais nuage blanc et vint me réchauffer. Je profitai de ses instants de chaleur, c'était si agréable que de sentir le Soleil réchauffer son pelage. Puis, décidée à rendre visite à papa, je baissai la tête et me dirigeai lentement, mais avec entrain, vers la tanière du Chef.

Une fois devant, je fus surprise par la noirceur de celle-ci. Elle ne semblait pas chaleureuse du tout. J'hésitai même à y entrer. Ce n'était pas la peur qui me retenait mais l'appréhension. Je ne savais pas comment Étoile Nocturne allait réagir. Bien ou mal ? A mon avis, ma visite lui ferait plaisir, mais si je le dérangeai, elle me vaudrait bien des torts. Une ultime hésitation, un dernier regard en arrière et je pénétrai dans l'antre. La différence de température se fit immédiatement ressentir. Le Soleil semblait ne pas pouvoir chauffer cette petite grotte. J'avançai, sans savoir où j'allai réellement. Heureusement que cet tanière n'était pas une dédale de chemin, heureusement qu'il n'y avait qu'une entrée/sortie et qu'un seul et unique chemin envisageable de suivre. Ainsi, en quelques secondes, j'atterris devant le corps de mon père. Celui-ci était roulé en boule dans sa litière. Son pelage noir était reconnaissable entre mille. Quelque part, j'avais dut en hérité. Sinon, pourquoi mon corps possèderait des poils noirs ? Cessant de m'interroger sur mes origines, je me demandai bien ce que je devais faire à présent. Je m'attendais à rencontrer papa éveillé, or, ce n'était pas le cas. Que devais-je faire ? Le réveiller ? Attendre ?

Une longue hésitation s'en suivit. Une fois de plus, le pour et le contre fut pesé. Il se trouva que le pour le fait de le réveiller était plus léger que le contre et que le fait de ne pas le réveiller semblait être la meilleure solution. Ainsi, au lieu d'attendre le réveil de mes frères, j'attendrai celui de papa, pour pouvoir lui parler. J'avais hâte de pouvoir lui poser des questions. Je voulais savoir tellement de chose. Notamment sur le rôle de Chef et sur l'amour de papa pour maman, savoir comment est-ce qu'ils se sont rencontrés, si nous étions voulut depuis longtemps ou tout simplement si on nous avait fait sur un coup de tête. Je voulais savoir le plus de chose possible sur lui et sur maman, pour en savoir davantage sur moi.


© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥


_________________


Petite Raison:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boule de Miel
Administratrice ◊ Chef du Tonnerre.


Vos félins ♥
PUF ▬: Croket ▬ Cro'.
Nom(s) ▬: Étoile Nocturne ▬ Poussière de Soleil ▬ Petite Rivière ▬ Atome.
Légende ▬:

MessageSujet: Re: « Pourquoi ? » [PV : Étoile Nocturne]   Mar 12 Aoû - 10:15

[llist]

Endormi d'un profond sommeil réparateur, le chat noir n'entendit pas tout de suite le bruissement des petites griffes sur le sol, encore moins le pas calfeutré des coussinets encore tout doux du chaton. Le souffle du Meneur s'était fait lent et ample. Roulé en boule sur sa paillasse d'herbe sèche, enfin, il se reposait. Après tant de jour et de nuit de veille, à surveiller ses petits tout en gérant son clan, en organisant les patrouilles, les sorties de chasse et la surveillance des apprentissages des novices, sans compter le sang d'encre qu'il se faisait pour Nuage de Déluge. Ce dernier n'avait pas encore fait le voyage aux hautes pierres et n'avait pas eu de réel enseignement de la part de Fleur Sauvage. Le clan du Tonnerre se retrouvait donc avec un enfant pour guérisseur, sur qui tout le monde fondait d'énormes espoirs.

Lentement, les paupières du matou s'ouvrirent. S'en doute l'impatience de la petite femelle avait-elle eu raison du sommeil de l'adulte ? Car, il se redressa lentement, clignant des yeux pour revenir tout doucement à la réalité. S'il n'avait pas eu son content d'heure, Etoile Nocturne avait cependant dormi suffisamment pour être enfin en phase avec son esprit et ses muscles. Étouffant un bâillement, il fut signe à Petite Raison de le rejoindre sur sa paillasse. Si l'enfant avait quelque chose à lui dire, il ne voulait surtout pas négliger son attention envers elle et ses frères et soeurs, aussi s'efforça t-il à être alerte et à l'écoute dès son réveil. Les prunelles dorés du meneur du clan du Tonnerre fondirent sur celle de son bébé, patient et compréhensif. Comment pouvait-il en vouloir à ce petit museau sombre de l'avoir réveillé sans le faire exprès ? Enfin, un fin sourire apparu sur les babines du chat noir, et il salua sa fille d'une révérence de la tête.

[/list]

_________________
Boule de Miel
    Boule de Givre, Petite Étincelle are coming soon. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-wolf.forums-actifs.com/
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Nocty
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: « Pourquoi ? » [PV : Étoile Nocturne]   Mar 26 Aoû - 20:34


Petite Raison

Pourquoi ?
PV → Étoile Nocturne

Attendre. Encore attendre. Le temps passe. Les secondes passent. Bientôt ce sont des minutes, puis des heures, des jours, des semaines, des mois puis enfin des années. Le temps défile sous nos pattes sans que l'on puisse le toucher, le frôler, le contrôler. Qui n'a jamais rêvé de le contrôler ? Qui n'a jamais rêvé de faire ce qu'il désirait avec le temps ? Le contrôler reviendrait à avoir tous les pouvoirs. En le contrôlant, on pourrait arrêter le temps, le faire partir dans le sens inverse, le remonté pour se rendre dans le passé ou encore le faire défiler pour savoir ce qu'il se passera dans notre futur. Tant de choses que tous aimeraient faire et qu'ils ne le peuvent. Pourquoi ? Étant donné que mettre de tels pouvoirs entre les pattes d'un chat, ce serait... irraisonnable. Ce ne serait pas raisonnable dans la logique où si ce chat le pouvait, il pourrait contrôler tous les autres chats. Il pourrait les contraindre par la force à faire ce qu'il veut. Il serait un danger pour eux, pour la forêt et pour lui. Un danger ambulant. Un danger ayant des pattes, une cervelle ou non. Et puis même si ce pouvoir tombait dans les pattes d'un bon chat, noble, intelligent et ayant un sens de la raison, est-ce que l'ambition de celui-ci ne grandirait pas ? Est-ce qu'il accepterait, avec des tels pouvoirs, de rester en retrait et de vivre une vie normale comme ces congénères ? Est-ce que lui, puissance de la nature, unique créature à avoir ce don, se laisserait faire et traiter comme un être normal ? Cela m'étonnerait fort. La raison à ses limites.

Moi ? Je ne pense pas à cela. Le temps, qu'il défile. Je m'en fiche. Il n'a presque pas d'impact sur moi. Du moins mentalement, physiquement, il en a un peu plus. Il me fait grandir, il me fait évoluer physiquement. Je deviens plus forte et plus grande grâce à lui. Bientôt, encore grâce à lui, je deviendrais une Apprentie. Qui serais mon mentor ? Je m'étais posée une seule fois cette question alors que j'étais dans la pouponnière à attendre, comme je le faisais maintenant. Je m'étais raisonnée et avais fini par en conclure que je ne saurais que le jour de mon baptême arrivé. Et ce jour arriverait bien assez tôt, d'ici une lune tout au plus. Je serai bientôt récompensée pour ma patience et mon sens de la raison, même si certaines personnes avaient du mal à discerner cette qualité en moi. Et pourtant, je devais être la plus sage de toutes les chatonnes depuis bien longtemps et j'ai un sens de la raison très développée, ce que semblait avoir remarqué mon père en me nommant ainsi. Ou bien, c'était peut-être une coïncidence. Tiens donc, c'était une question de plus à lui poser. Je le ferai quand il serait réveillé. Je n'attendais plus que cela pour en apprendre davantage sur lui, sur maman et sur ma fratrie et moi.

J'attendis encore un peu. Un laps de temps très court passa avant qu'un sourire vienne illuminer mon visage. Enfin ! Papa se réveillait. Il avait commencé par ouvrir ses deux yeux, laissant voir à tous ses deux iris dorés. Et dire que j'avais les mêmes que lui. Je devais avoir hérité de son regard d'or alors. Il devait m'avoir donné ses gênes, ses caractéristiques. En grandissant, je lui ressemblerais sûrement. Enfin peut-être pas. Après tout, j'étais légèrement différente de lui, j'avais de très fines rayures grises très peu voyantes. M'enfin. Je ne grandirais certainement pas autant, ou tout du moins, je ne serais peut-être pas aussi costaud que lui. Je suis une femelle après tout. Les mâles et les femelles sont assez différents physiquement, mis à part les félins du Clan du Vent, les mâles sont en général plus larges d'épaules et plus costauds que les femelles. Étoile Nocturne se releva sur sa litière de mousse et d'herbe et m'invita à le rejoindre. Je devais vraiment y aller ? La place d'un chaton n'était-elle pas dans la pouponnière ? Ce n'est pas parce que c'était mon père que j'avais plus de droit, ce serait injuste. Ignorant presque mon questionnement mental, je me précipitai contre celui qui m'avait élevé. Celui qui m'avait donné, en partie, la vie. Un sourire s'afficha alors sur le visage du grand mâle et il me salua d'une révérence de la tête. Je me mis alors à ronronner et pour lui dire bonjour convenablement, je fis une révérence et vins me blottir contre son doux pelage noir. Qu'est-ce que j'étais bien ici, avec lui. Est-ce que tous les chatons ressentaient cela en présence de leur père ? Je le pense. Je ne suis pas une exception. Je ne suis pas anormale. Je suis comme tous les autres, mis à part que je me discerne un peu d'eux à cause de mon sens de la réflexion qui est plus développé. Cela ne fait en aucun cas de moi une bête de foire ou une chatte étrange ou paranormale. Décident de briser ce silence de plomb, je lançai après mure réflexion :

« Salutation Papa, Étoile Nocturne, pardonne moi. Comment te portes-tu aujourd'hui ? J'espère ne pas t'avoir réveillé, auquel cas je serais vraiment confuse. »

HRPG:
 

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥


_________________


Petite Raison:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « Pourquoi ? » [PV : Étoile Nocturne]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Pourquoi ? » [PV : Étoile Nocturne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi... [Mort d'Étoile Bleue][Pv pour le moment ! =)]
» Le Grand Véfour perd une étoile
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warrior's Story :: CLAN DU TONNERRE. :: L'ANTRE DU CHEF.-