AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le cyprès était si près [Libre, prio Petite Rivière]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Dédé
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Le cyprès était si près [Libre, prio Petite Rivière]   Sam 26 Juil - 21:38


Par tous les esprits de la terre comment pouvait-il être aussi stupide, il était persuadé qu’il avait vu cette espèce de Cyprès dans le coin il y a une lune de cela. Jusque-là, Nuage de Déluge avait été très chanceux, on était en plein moins d’été il n’y avait eu que des maladies peu graves et quelques accidents chasse. Mais après un désaccord de frontière, Feuille d’Automne était revenue avec quelques griffures au flan. Le jeune guérisseur n’avait pas vu qu’une griffe l’avait plus profondément blessée de l’autre côte et cela s’était infectée. La vétérante était tremblante de fièvre et lui, tremblant de peur.
Il l’avait installée au bord du ruisseau en demandant aux anciens de la couvrir d’eau fraiche tous les quarts d’heure. Il lui avait donner de quoi dormir et avait tenté de drainer la plaie mais aucune de ses mousses n’avait aspirer assez de l’infection et la guerrière risquait la septicémie. Seules des fleurs de sureau mûres et des épines fraiches de petit cyprès avaient une chance de faire baisser la fièvre.

Le jeune mâle reniflait frénétiquement l’herbe brûlée par le soleil, il était loin dans les terres libres maintenant, et détestait ne pas en reconnaitre les arbres ni toutes les herbes. Elles étaient différentes, leur odeur était différente, c’était vraiment impressionnant.
Il fut subitement frappé de plein fouet par un éclair d’argent. Nuage de Déluge bondit en arrière, terrorisé, avant de s’apercevoir qu’une petite boule de poils lui avait sauté dessus. C’était un petit chaton.
« Je suis désolé je n’ai pas le temps de jouer avec toi. » Le chaton était une petite chatonne en fait, elle avait l’odeur du lieu.
« Mais j’ai besoin que tu m’aide, est ce que tu as déjà vu des petit buissons avec des sortes de pomme de pin au bout ? » fit-il précipitemment.

_________________
I am the healer
heal begings as heart
heart ends as boom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boule de Miel
Administratrice ◊ Chef du Tonnerre.


Vos félins ♥
PUF ▬: Croket ▬ Cro'.
Nom(s) ▬: Étoile Nocturne ▬ Poussière de Soleil ▬ Petite Rivière ▬ Atome.
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Le cyprès était si près [Libre, prio Petite Rivière]   Sam 26 Juil - 22:15

    Perchée sur une branche basse, le chaton observait les alentours. Preux et fière combattante qu'elle était, elle avait promis le matin même à Maman qu'aucun méchant ne viendrait jamais dans leur maison et que donc, elle serait la gardienne qui protégerait leur foyer avec vaillance et véhémence. Maman avait rit et Petite Rivière s'était vexée avant de partir en courant prendre son poste de surveillante de la forêt. De loin Maman avait miauler qu'elle partait pour la chasse avec Petite Abysse. Petite Rivière avait fronça le museau et décliner leur invitation à les rejoindre. Elle, elle devait veiller sur leur maison. De son perçant regard bleu glacier, l'enfant sonda le paysage pendant des heures durant. Jusqu'à se mettre à bailler et avoir l'estomac dans les chaussettes. Elle bondit au bas de sa branche pour rejoindre Maman où qu'elle soit, et se mit à courir du plus vite que ses maigres pattes le pouvaient alors qu'au même instant un jeune et grand chat au poil tigré dans diverses nuances de gris déboula devant le chétif corps de chevalière de la petite femelle grise et elle le percuta de plein fouet.

    « Je suis désolé je n’ai pas le temps de jouer avec toi. »

    Outrée, la petite solitaire répondit du tac au tac en plantant un regard d'azur brûlant d'une intensité toute particulière dans les yeux du jeune chat tigré, dardant sur lui ses prunelles glacées d'un air de défi mêlé de fierté.

    « Je ne joue pas, je protège Maman et Petite Abysse des méchants chats de Clans ! »

    Assurée de la véracité de ses paroles, et surtout du bien fondée de son intention, elle feula. Inconsciente du fait qu'il pouvait la tuée d'un coup de patte. Car même s'il était jeune et finalement, pas si grand que ça, il restait déjà bien plus âgé qu'elle.

    « Mais j’ai besoin que tu m’aide, est ce que tu as déjà vu des petit buissons avec des sortes de pomme de pin au bout ? »

    Il semblait ne même pas écouter son avis, trop anxieux, ou impatient. Quelque chose du genre. Et Petite Rivière avait horreur qu'on ne la prenne pas en considération au même titre qu'un adulte. Elle méritait l'attention tout autant que les grands. Alors, pour se faire entendre et voir, elle décida de répondre à sa question en lui bondissant dessus pour lui attraper l'oreille et la mâchouiller, comme savait si bien le faire les tout petits chatons avec leur toutes petites dents pointues. Elle le lâcha pourtant très vite, car, politesse oblige, le petite solitaire au pelage soyeux de cendre et de coton voulait répondre quand même pour de vrai au jeune matou gris.

    « Bien sûr que je le sais ! Pour qui me prend-tu ?! »

    A nouveau, elle plissa les yeux et planta son regard étrange dans les yeux du mâle, le fixant si longtemps qu'elle crût se noyer dans ses iris d'un bleu océan. Il avait de beaux yeux, en passant. Enfin, elle reprit, ferme.

    « You shall not pass ! Mais tu ne passeras pas. »

    Et elle s'assit devant lui, moustaches frémissantes.

_________________
Boule de Miel
    Boule de Givre, Petite Étincelle are coming soon. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-wolf.forums-actifs.com/
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Dédé
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Le cyprès était si près [Libre, prio Petite Rivière]   Sam 26 Juil - 22:56


« Je ne joue pas, je protège Maman et Petite Abysse des méchants chats de Clans ! »
Et la petite chatte se jetta sur lui, enfin l'escalada plus ou moins facilement, pour lui mordre l'oreille, comme le faisait tout les petits habitant de la pouponnière a peu près cinq fois par jour. Il aurait dû la repousser d'impatience, mais déjà il n'avait pas envie de sembler brutaliser un si petit chaton et surtout quelque-chose l'avait choqué. Des méchants chats de clans, d'accord, pour un petit solitaire c'est normal. Mais pourquoi elle protégeait une "Petite Abysse"? Un chaton n'était jamais martyrsé par aucun clan, hors c'est un nom de chat de clan, aurait-elle été enlevée.

« Bien sûr que je le sais ! Pour qui me prend-tu ?! »

La petite chatonne cendrée plissa les yeux. Une seconde, Nuage de Déluge eut une drôle mais douce sensation, la flaveur délicate de ce qui lui semblait être des dizaines de dizaines de lunes plus tôt, quand il était lui aussi insupportable et qu'il dérangeait toutes les feuilles de Fleur Sauvage et alors qu'elle lui lançait son regard de reproche sans colère. Ce regard pour lequel il était capable de tout. En fait, Nuage de Déluge aurait pu tout faire pour les yeux bleus de son maître. On les disait glacials, mais pour lui, ils étaient plus doux que le ciel pâle des premières lueurs du matin, ce ciel où il peut encore tout arriver. Pourquoi les beaux yeux de ce chaton lui rappelait Fleur Sauvage, lui manquait-elle à ce point?
La petite leva un peu la tête et le regarda plus doucement, avec un air un peu perdu comme cela arrive des fois aux chats qui le fixe dans le fond des yeux. Mais ceux de cette petite, cette teinte, cette lueur, cela ne pouvait être possible, Fleur Sauvage avait abandonné sa portée. Mais le jeune matou appréciait tant sa mentor, que chaque petit once d'espoir valait le coup. Il avait besoin d'elle, au moins d'entendre son choix de déserter de sa bouche, afin que son esprit et son coeur, s'accordent enfin sur le fait qu'elle ne reviendra pas.
«Mais tu ne passeras pas."

S'il lui demandait quelque-chose toute de suite, comme le nom de sa mère, la petite puce au pelage cotonneux ne répondrait pas, c'était courut.

"Je ne suis pas un méchant chat de clan. Je suis un guérisseur, je ne me bats jamais et ne fait de mal à personne. Tu me crois? Ecoute c'est très pressée, une chatte de mon clan a eut une grave blessure qui s'est infectée, bientot, l'infection ira dans son sang et elle souffrira beaucoup avant de mourir. Aide nous, si tu veux, je te fais monter sur mon dos et tu me guideras, comme ça tu pourras m'arrêter sans problèmes si je fais quelque-chose qui ne te plais pas." Il n'avait pu s'empêcher de sourire sarcastiquement aux derniers mots, il ne voulait pas se moquer d'elle, mais il supportait mal la pression.

"Au fait, je m'appelle Nuage de Déluge" lui dit-il avec un sourire plus sincère, il avait envie d'avoir confiance en elle et de se dire qu'elle lui donnera ce qu'il veut.

_________________
I am the healer
heal begings as heart
heart ends as boom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boule de Miel
Administratrice ◊ Chef du Tonnerre.


Vos félins ♥
PUF ▬: Croket ▬ Cro'.
Nom(s) ▬: Étoile Nocturne ▬ Poussière de Soleil ▬ Petite Rivière ▬ Atome.
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Le cyprès était si près [Libre, prio Petite Rivière]   Sam 26 Juil - 23:25

    "Je ne suis pas un méchant chat de clan. Je suis un guérisseur, je ne me bats jamais et ne fait de mal à personne. Tu me crois? Ecoute c'est très pressée, une chatte de mon clan a eut une grave blessure qui s'est infectée, bientôt, l'infection ira dans son sang et elle souffrira beaucoup avant de mourir. Aide nous, si tu veux, je te fais monter sur mon dos et tu me guideras, comme ça tu pourras m'arrêter sans problèmes si je fais quelque-chose qui ne te plais pas."

    Un chevalier servant de ces dames et protecteur des plus fragiles pouvait-il rester insensible à un tel appel de détresse ? La déclaration du gris fit écho dans la poitrine de la petite femelle. Elle aussi, elle voulait ne jamais se battre mais protéger tout le monde quand même. En une fraction de seconde sa mine déterminée se mua en surprise, puis en admiration. D’innombrables paillettes de vénération s'allumèrent dans les yeux du chaton. Les oreilles de Petite Rivière pointèrent le soigneur-pas-méchant-chat-de-clan. Si elle n'apprécia pas les derniers mots du mâle rayé, elle n'en montra su'une mine boudeuse. Mais déjà elle était debout, les pattes fourmillantes, prête à courir plus vite que son ombre pour lui offrir le plaisir de trouver ce qu'il semblait chercher avec tant d'ardeur. En plus, si ça permettait à la petite solitaire de sauver une vie, alors elle aurait gagner sa journée. Oubliant les mises en garde de Maman, elle partit d'un bond en tançant le guérisseur de la suivre, avant de faire une pause pour vérifier qu'il avait compris qu'il devait bouger. L'instant d'après, ses tympans captaient une réponse.

    "Au fait, je m'appelle Nuage de Déluge."

    Ses pupilles s'arrondirent de surprise et ses moustaches frémirent alors qu'elle repartait en courant tout en lança guillerette :

    « Maman nous as beaucoup parlé de toi ! Elle a dit qu'elle t'aimait beaucoup ! »

    Petite Rivière était si contente de rencontrer un des vrais amis de Maman. Assurément, elle ne serait pas fâcher alors, qu'elle lui ai parler et qu’elle l'ai aider à sauver une vie ! Toute fière, sa toute petite queue touffue se dressa, alors qu'elle bifurquait sur un chemin coupant à travers des buissons épineux à souhait. Elle, petite et habituée, se glissait à merveille entre les branchages et éviter de justesse les griffes de bois. De l'autre côté, elle savait que ce trouvait une plante comme il avait décrites. Une sorte de broussaille hautes comme deux ou trois chatons avec pleins de pomme de pins aux extrémités des branches. Il était moins sûr que Nuage de Déluge parvienne à s'y glisser avec la même habileté. Mais cela, Petite Rivière était trop petite pour y penser... S'arrêtant devant, le souffle court, elle se laissa tomber sur le flanc, espérant que c'était ce qu'il voulait. Elle avait rarement couru aussi vite, mais une vie en dépendait !

_________________
Boule de Miel
    Boule de Givre, Petite Étincelle are coming soon. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-wolf.forums-actifs.com/
avatar


Vos félins ♥
PUF ▬: Dédé
Nom(s) ▬:
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Le cyprès était si près [Libre, prio Petite Rivière]   Dim 27 Juil - 12:41


Les yeux bleus de la petite chatte s'arrondirent, s'illuminants de paillettes d'or, un peu comme le fond des rivières lorsque le soleil passe sur des eaux peu profondes. Il se prit un instant à penser qu'un regard si rassurant serait parfait pour un guérisseur et il fut presque déçut: Ces yeux avaient une lumière toute particulière, ce n'étaient pas ceux de Fleur Sauvage. Il avait rêvé.
La petite partit d'un bond. Gagné. Il se mit à la suivre, c'était étonnant qu'un si petit chaton sâche ce qu'étais un cyprès, de toutes manières il n'était pas possible qu'elle lui fasse perdre plus de temps qu'il n'en perdrait en cherchant tout seul. En entendant son nom, la petite queue de la chatonne se dressa joyeusement

« Maman nous as beaucoup parlé de toi ! Elle a dit qu'elle t'aimait beaucoup ! »

Le matou au pelage d'orage ralenti un peu, il n'y voyait plus bien, tout était flou car ses yeux s'étaient embués de larmes. Fleur Sauvage, Fleur Sauvage n'avait pas eut trois petits, elle en avait eut cinq. Fleur Sauvage était ici. En un sens il avait toujours été terrifié qu'il lui arriva malheur seule dans les bois et en même il aurait presque préféré cela. Car Fleur Sauvage ne les auraient trahis alors. C'était un coup durement asséné que de se dire que son mentor l'avait abandonné, les avaient tous abandonnés, de sang froid.

La vision de Nuage de Déluge redevint nette. La petite passa alors sous un buisson genévrier, qui plus est, envahit de ronces de mûres sauvages. Le jeune mâle bondit par dessus,pris délicatement son appui à un carrefour de ronces qui semblait solide et peu piquant avant de retomber au sol, au moment ou là petite finissait de traverser de part en part le buisson. En la regardant de près, il élimina l'hypothèse que sa mère avait quitté le clan avec elle pour la protéger, avec son pelage gris son ascendance n'était pas évidente. Une autre vérité s'imposa à lui, le faisant rire doucement, le matou ne s'énervait jamais très longtemps.
°Ahah, je suis sûr que c'est ça le cadeau du clan des Etoiles, remplir le cœur de la guérisseuse de terreur et d'amertume pour l'isoler. D'un côté elle meurt de solitude et nous de maladie, tout le monde est bien punis.°

Son amertume s'évapora lorsque la chatonne se jetta sur le flan, essoufflée. Il se précipita sur le buisson. Cela faisait trop longtemps qu'il n'en avait pas vu et n'était pas sûr que c'était la bonne espèce. Ce n'était pas à cet endroit qu'il avait vu son dernier. Il le renifla dubitatif.
"Merci beaucoup. Je ne suis pas sûr par contre que ce soit le bon, il y a beaucoup d'arbre qui se ressemblent comme deux gouttes d'eux. Je vais te monter quelque-chose que tu ne devra faire qu'en cas d'extrème urgence"
Le matou cueillie rapidement quelques larges feuilles aux teintes émeraude.
"Ceci est un vomitif. Tu avales la première plante et tu avales celles ci dès que tu as un doute." Nuage de Déluge revint vers le Cyprès, il avait une odeur bizzare, mais presque tout ici avait une odeur horrible, c'était sans doute car on était pas loin d'un nid bipède.

Le matou regarda la petite chatte, peu rassuré, puis finalement goutta les jeunes pousses de l'arbre. Cela semblait être les bonnes mais en quelques secondes, sa gueule mit à gonfler et il recracha tout.

Sa langue gonflée le fit siffler
"Je crois que ce n'est pas le bon" Il renifla au cas où il trouverait une plante qui aurait pu lui nettoyer la gueule, mais autre chose le choqua. Il se rapprocha d'un buisson de mûre et en lécha les feuilles, le même goût. Tout avait été recouvert par une substance bizzare.

"Ah! C'est horrible regarde, tout a été recouvert par un truc atroce, goûte du bout de la langue mais n'avale surtout pas!"

_________________
I am the healer
heal begings as heart
heart ends as boom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boule de Miel
Administratrice ◊ Chef du Tonnerre.


Vos félins ♥
PUF ▬: Croket ▬ Cro'.
Nom(s) ▬: Étoile Nocturne ▬ Poussière de Soleil ▬ Petite Rivière ▬ Atome.
Légende ▬:

MessageSujet: Re: Le cyprès était si près [Libre, prio Petite Rivière]   Ven 1 Aoû - 11:12

    Le soigneur de clan était leste et rapide. Il rejoignit la petite femelle à l'instant même où elle sortait de sous l'épineux. Lu avait contourné par au dessus. Chacun sa technique. Petite Rivière inspira profondément, cherchant à calmer cette douleur fulgurante qui lui poignardait le flanc. Il fallait vraiment qu'elle se mette à courir plus souvent, les points de côté ne pouvait qu'être des obstacles à l'accession au rang de chevalier.

    "Merci beaucoup. Je ne suis pas sûr par contre que ce soit le bon, il y a beaucoup d'arbre qui se ressemblent comme deux gouttes d'eux. Je vais te monter quelque-chose que tu ne devra faire qu'en cas d’extrême urgence"

    Les pupilles de la solitaire grise s'étrécirent tandis qu'elle fixait les feuilles montrés par le chat au yeux bleu fond de rivière. Les plantes d'un magnifique vert tendre semblaient être une herbe appelée à soigner d'horribles maux. De si belles couleurs ne pouvait pas faire de mal, n'est-ce pas ?

    "Ceci est un vomitif. Tu avales la première plante et tu avales celles ci dès que tu as un doute."

    Les oreilles touffues de l'enfant se plaquèrent contre son crâne. Le début de confiance placer dans le jeune mâle semblait s’effriter. Voulait-il l'empoisonner ? Aurait-il menti en se désignant comme sauveur de chat et non-violent ? Le regard profondément suspicieux de Petite Rivière se plissa et son museau se fronça dans une moue mécontente.

    "Je crois que ce n'est pas le bon."

    Boudeuse, la femelle cendrée et blanche se releva et s'éloigna de quelque pas, comme pour s'en aller, le planter là, ce menteur à la noix, et chercher Maman pour qu'elle le corrige. Si Maman l'appréciait, Petite Rivière ne voyait vraiment pas pourquoi. Il semblait faux et pas gentil. Ses prunelles glacées, perçantes, fixèrent le mâle gris dans son manège de sentir les plantes autour de lui. Ses craintes se confirmèrent alors.

    "Ah! C'est horrible regarde, tout a été recouvert par un truc atroce, goûte du bout de la langue mais n'avale surtout pas!"

    Nuage de Déluge voulait donc bien l'empoisonner. Il voulait détruire la barrière qui protégeait Maman et Petite Abysse pour leur faire du mal. Et si Maman avait encore de l'estime pour lui, alors cela signifiait qu'il était un traître de la pire espèce. Petite Rivière feula de sa voix fluette.

    « Je ne suis pas bête ! Je vois bien que tu veux m’empoissonner ! Maman nous a déjà mis en garde sur les buissons et les feuilles que les Bipèdes arrosent ! »

    Les petits crocs blancs de la femelle se découvrirent. Elle miaula, prévenant le chat que s'il s'avançait vers elle, elle n'hésiterait pas à se défendre. Elle savait bien que face à lui elle n'avait aucune chance de l'emporter. Ses pattes étaient bien plus large que celle de l'enfant et ses forces sûrement dix fois supérieures. Mais la femme aux yeux bleu était déterminée à ne pas laisser ce chat s'en prendre à Maman et Petite Abysse. Il devrait lui passer sur le corps. Malaxant la terre meuble de ses griffes, la petite feula une nouvelle fois.

    « Maman avait bien dit qu'on ne pouvait faire confiance à aucun chat de clan sauf ceux du clan de Père. Elle n'arrête pas de nous le répéter ! Tu verras, un jour je serais plus forte que toi, et je me vengerais de ce que tu veux me faire ! »

    Certaine d'être dans son bon droit car la justice avait toujours raison et qu'il serait injuste qu'elle n'ai pas le droit, un jour, de demander réparation de l'affront qu'il commettait en posant patte sur son territoire de solitaire, Petite Rivière miaula plus fort. Elle ferait en sorte qu'il la craigne, alors même qu'elle n'était qu'une boule de poil fluffy dont la seule arme était son regard incendiaire.

_________________
Boule de Miel
    Boule de Givre, Petite Étincelle are coming soon. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punk-wolf.forums-actifs.com/

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le cyprès était si près [Libre, prio Petite Rivière]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le cyprès était si près [Libre, prio Petite Rivière]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Au fil du courant qui passe et qui transporte la mort . (Libre prio Blake)
» Il était une fois.... [[Libre]]
» C'était pas vraiment ce qui était prévu ... [libre]
» Back to school [Miles, Zacharias - LIBRE[prio 2éme]]
» Le début de journée des Poufsouffle [Libre, prio' Pouffy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warrior's Story :: TERRITOIRES NEUTRES. :: LA FERME DE GERBOISE.-